Ghislaine Maxwell & Epstein Documents

Accusée d’avoir fourni en jeunes filles son ami Jeffrey Epstein, la fille du défunt magnat britannique des médias s’est volatilisée.

Documents confidentiels révélés … les 2024 pages :


08 August 2019
UNITED STATES COURT OF APPEALSFOR THE
SECOND CIRCUIT
_____________________________________________
At a stated term of the United States Court of Appeals for the Second Circuit, held at the Thurgood Marshall United States Courthouse, 40 Foley Square, in the City of New York, on the 9th day of August, two thousand nineteen.
________________________________________
Julie Brown, Miami Herald Media Company, Intervenors – Appellants.
v. ORDER
Ghislaine Maxwell,
Defendant – Appellee,
v.
Virginia L. Giuffre,
Plaintiff – Appellee.

Affaire Epstein: qui est Ghislaine Maxwell, rabatteuse présumée

« Il y a de multiples victimes affirmant que Ghislaine Maxwell était personnellement impliquée dans leur recrutement pour le compte de Jeffrey Epstein et qu’elle l’aidait dans l’organisation des rendez-vous – de nombreuses victimes livrées quotidiennement à Epstein, sur une longue durée. »

L’ancienne maîtresse et complice présumée du milliardaire, fille d’un magnat de la presse, a disparu des écrans radars depuis 2015.

Avant qu’on l’accuse d’être une madam, une entremetteuse, Ghislaine Maxwell fut un nom de yacht célèbre – le « Lady Ghislaine » –, d’où son père, le magnat de la presse Robert Maxwell, bascula mystérieusement dans la mer un jour de 1991. Près de trente ans plus tard, c’est au tour de la fille de disparaître : où donc est passée Ghislaine Maxwell ?

S’il fallait un ingrédient trouble de plus dans l’incroyable affaire Epstein, le voici : la fille d’un milliardaire louche et célèbre, copine avec la jet-set des deux bords de l’Atlantique, est soupçonnée d’avoir alimenté en jeunes filles Jeffrey Epstein, l’homme qui « avait besoin d’avoir trois orgasmes par jour », dixit une ex-assistante, et certains de ses amis célèbres. Epstein est mort, retrouvé pendu, samedi 10 août, dans sa cellule d’une prison fédérale de Manhattan, mais l’enquête sur ses méfaits reste à mener : sans réseau, complices ni rabatteurs, un pédophile, même multimillionnaire, n’est pas grand-chose.


Jeffrey Epstein, Ghislaine Maxwell (droite) avec Carol Mack – New York City, 1995.

Née dans la jet-set

Qui est Ghislaine Maxwell ? Agée de 57 ans, la plus jeune fille de Robert Maxwell naît en France (à Maisons-Laffitte) comme ses huit frères et sœurs. Elle grandit dans une demeure de 53 pièces près d’Oxford, et sort diplômée de la prestigieuse université. En un mot, elle est tombée toute jeune dans le chaudron de la jet-set. Mais après la mort de son père, et la découverte qu’il devait plus de 4 milliards de dollars à 43 banques, Ghislaine doit se contenter d’une pension misérable pour ses besoins, 100 000 dollars par an. Privée de sa fortune, cette femme expansive et volubile se lance dans l’immobilier à New York. C’est là qu’elle rencontre Epstein, de neuf ans son aîné.


Ghislaine Maxwell & Naomi Campbell

Recruteuse de masseuses

L’une des victimes d’Epstein, Virginia Roberts Giuffre, a lancé des accusations précises et dévastatrices, si elles s’avèrent prouvées, contre Maxwell. En 2000, alors qu’elle n’avait pas 17 ans, a-t-elle témoigné, elle avait un petit boulot au vestiaire de Mar-a-Lago, la résidence de Trump à Palm Beach (Floride), quand Maxwell l’a repérée depuis sa voiture. Giuffre lisait un livre sur l’anatomie et le massage, Maxwell lui aurait dit : « Tiens, tu es vraiment branchée par le massage. C’est tellement intéressant ! Figure-toi que je connais quelqu’un qui recherche une masseuse pouvant l’accompagner dans ses déplacements. » Giuffre devient l’une des esclaves sexuelles d’Epstein, qui l’aurait également obligée, assure-t-elle, à avoir des relations sexuelles avec le prince Andrew ou l’avocat d’Epstein, Alan Dershowitz (les intéressés ont démenti ces accusations).


Ghislaine Maxwell (R) with Prince Andrew and Virginia Roberts. Picture: Michael Thomas.

On la présente comme le chaînon manquant de l’enquête tentaculaire sur le réseau pédophile de Jeffrey Epstein, la détentrice d’inavouables secrets et donc un témoin sensible qui mériterait une protection spéciale en contrepartie de sa pleine et entière coopération. Le problème est que Ghislaine Maxwell a disparu des écrans radars. Maîtresse et rabatteuse présumée de proies sexuelles pour son patron, l’héritière du magnat de la presse Robert Maxwell se terre quelque part, à l’abri des enquêteurs et des caméras.


Donald Trump et sa future épouse Melania posent avec Jeffrey Epstein et Ghislaine Maxwell en février 2000, à Mar-a-Lago en Floride. 

Dans une déposition reprise par le «Washington Post», elle avait affirmé que «toute [sa] vie était consacré au plaisir de ces gens et à satisfaire Jeffrey et Ghislaine. Leurs vies étaient centrées sur le sexe». Des documents issus d’une procédure opposant Virginia Roberts à Ghislaine Maxwell, révélés la semaine dernière juste avant la mort de Jeffrey Epstein, évoquent également le rôle présumé de Maxwell. Une déposition de Virginia Roberts indique que l’amie d’Epstein lui a demandé d’avoir des relations sexuelles avec plusieurs personnalités. Un Français, Jean-Luc Brunel, est cité. Agent de mannequins, il est décrit dans une enquête de Mediapart comme «l’ami français d’Esptein». En 2015, toutefois, Brunel avait fait la déclaration suivante au «Guardian» : «Je nie avec force avoir participé, directement ou indirectement, aux faits dont été accusé monsieur Jeffrey Epstein. Je nie avec force avoir commis quelque acte illicite ou méfait que ce soit au cours de ma carrière (…)»


Le Prince Andrew, Virginia Roberts et Ghislaine Maxwell en mars 2001 à Londres.  REX/REX/SIPA

Epstein a été emprisonné pendant 18 mois en 2008 en vertu d’une entente conclue avec des procureurs fédéraux en Floride, dans laquelle il a plaidé coupable à une accusation de sollicitation de prostitution impliquant un mineur. L’accord promettait également que les autorités n’engageraient pas d’accusations criminelles ” contre d’éventuels co-conspirateurs d’Epstein, notamment Sarah Kellen, Adriana Ross, Lesley Groff ou Nadia Marcinkova “.

Lorsque les procureurs de New York ont inculpé Epstein, M. Berman, l’avocat américain à New York, a déclaré que l’accord ne liait que les procureurs dans le district sud de la Floride.

Mme Kellen aurait tenu des listes de filles à recruter comme “massothérapeutes”, selon les documents judiciaires. Elle dirige maintenant une entreprise de design d’intérieur.

Mme Marcinkova aurait été amenée à Epstein quand elle avait 15 ans. Plusieurs victimes présumées affirment qu’elle “encourageait et se livrait à des actes sexuels” avec des jeunes filles. Depuis, elle a obtenu sa qualification de pilote professionnel.

Ni l’un ni l’autre n’a été accusé d’un crime. Dans les documents de la Cour, les deux auraient invoqué le cinquième amendement lorsqu’on leur a demandé si Mme Maxwell travaillait “en tant que recruteur de jeunes filles pour Jeffrey Epstein”.

Lesley Groff aurait coordonné les préparatifs de voyage des jeunes filles et programmé des séances de massage pour Epstein, selon The New YorkTimes. Son avocat a déclaré hier soir qu’elle n’avait “jamais sciemment réservé un voyage pour une personne âgée de moins de 18 ans et qu’elle n’avait aucune connaissance de l’activité illégale alléguée”.

Selon le Miami Herald, Adriana Ross a été l’une des assistantes d’Epstein. L’enquête du Herald sur son entente relative au plaidoyer a été largement créditée d’avoir incité les procureurs de New York à relancer l’enquête sur le financier.

Dans des documents déposés au tribunal après l’arrestation d’Epstein le mois dernier, les procureurs ont affirmé qu’il avait viré 100 000 $ à un complice possible peu après la publication de l’un des rapports du journal. Les procureurs ont dit que 250 000 $ ont été versés à un autre complice possible trois jours plus tard.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

Blackstone Vault Epstein file

Unsealed Virginia Roberts Docs Aug 9 2019 Part 5.9

Unsealed Virginia Roberts Docs Aug 9 2019 Part 5.8

Unsealed Virginia Roberts Docs Aug 9 2019 Part 5.7

Unsealed Virginia Roberts Docs Aug 9 2019 Part 5.6

Unsealed Virginia Roberts Docs Aug 9 2019 Part 5.5

Unsealed Virginia Roberts Docs Aug 9 2019 Part 5.4

Unsealed Virginia Roberts Docs Aug 9 2019 Part 5.3

Unsealed Virginia Roberts Docs Aug 9 2019 Part 5.2

Unsealed Virginia Roberts Docs Aug 9 2019 Part 5.1

Unsealed Virginia Roberts Docs Aug 9 2019 Part 4

Unsealed Virginia Roberts Docs Aug 9 2019 Part 3

Unsealed Virginia Roberts Docs Aug 9 2019 Part 2

Unsealed Virginia Roberts Docs Aug 9 2019 Part 1

Epstein Sealed Indictment July 2019

Order to Unseal Docs in Roberts v. Dershowitz ​

Dershowitz Motion to Intervene v. Jane Does

Dershowitz Declaration After Motion to Intervene ​

Epstein’s “Little Black Book” – Redacted​​

Epstein’s Assets Listed by Southern District of New York

Jane Does 3 (Roberts) & 4 (Ransome) Motion to Join Jane Does 1 & 2 v. Epstein​

Dershowitz Rebuttal of Rape Charges by Roberts & Ransome

Jane Doe v. Jeff Epstein & Donald Trump Complaint

Palm Beach Police Probable Cause Affidavit

Dershowitz Letter to Detective Joe Recarey

Lolita Express Flight Manifests

FBI Vault Epstein Docs Batch 1

FBI Vault Epstein Docs Batch 2

FBI Vault Epstein Docs Batch 3

FBI Vault Epstein Docs Batch 4

FBI Vault Epstein Docs Batch 5

FBI Vault Epstein Docs Batch 6

FBI Vault Epstein Docs Batch 7

FBI Vault Epstein Docs Batch 8

2009-10 Epstein Court Depositions – 839 pages

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.