21/01/2020
Aide sociale à l’enfance, un échec collectif | Lanceur d'alerte Info

#ALERTE ⚠️ Situation préoccupante de l’Aide sociale à l’enfance. La justice saisie après un 'Zone interdite' sur l'ASE.
2,3 millions de téléspectateurs ont suivi dimanche dernier un ... See more

Diffusé dimanche 19 janvier à 21 heures sur M6 dans Zone Interdite, Mineurs en danger : enquête sur les scandaleuses défaillances de l’aide à l’enfance révèle le terrible quotidien des ... See more

20/01/2020

#ViolencesPolicières ⚠️ FLICS HAINEUX CAGOULÉS ⚠️
"Ne pas faire de procès d’intention". C’est l’appel du syndicat de police Alliance après la diffusion de la vidéo qui a enflammé ... See more

20/01/2020

Atteintes à la liberté d’expression ⚠️ Totalitarisme de la pensée façon Macron, ce mardi 21 janvier devant l'Assemblée Nationale !
⁉️ Six mois de contestation, de mises en garde et de ... See more

20/01/2020

Verallia (ex St Gobain)⚠️ 300 manifestants se rassemblent pour soutenir les lanceurs d’alerte mis à pied après avoir dénoncé une pollution à l’amiante en Saône-et-Loire ⚠️
Depuis 7 ... See more

19/01/2020

Le rendez-vous secret qui change tout ⚠️ L a justice n’avait jamais eu connaissance de cette rencontre, ni pendant l’instruction, ni pendant le récent procès devant le tribunal ... See more

19/01/2020

CA VA FAIRE BOUM ⚠️ Coup de tonnerre pour l'exécutif.
La grande muette dit non à la réforme des retraites.
Pour le Conseil supérieur de la fonction militaire, "certaines dispositions ... See more

19/01/2020

Paradis Fiscaux ⚠️ Ou nos élites planquent t-ils leur argent? Après le Brexit, Londres risque de devenir un «super-paradis fiscal» ! *
La liste française des paradis fiscaux, publiée ce ... See more

18/01/2020

#FreePress ⚠️ Le journaliste Taha Bouhafs en garde à vue.
Il avait signalé sur Twitter la présence d'Emmanuel Macron, vendredi 17 janvier, dans le théâtre parisien des Bouffes du ... See more

17/01/2020
La “baise” du livret A | Lanceur d'alerte Info

Baisse du Livret A ⚠️ 55 millions deFrançais ne vont pas être contents, c’est une certitude ⁉️Le taux du placement préféré des Français va tomber au 1er février 2020 de 0,75 % à 0,5 ... See more

C’est un coup de rabot pour pour les 55 millions de Français qui détiennent un Livret A. Le taux du placement préféré des Français va tomber au 1er février 2020 de 0,75 % à 0,5 %.

16/01/2020
🔴➡️➡️Un syndicaliste de Police clash l'IGPN et le plateau de BFM sur les bavures policières

Le lanceur d'alerte syndicaliste VIGI, Noam Anouar révèle la réalité du terrain.
" Il y a une répression illégitime auprès des manifestants qui étaient venus manifester paisiblement [...]et ... See more

⬇️⚠️NOTRE CHAÎNE DE SECOURS ⚠️⬇️ https://www.youtube.com/channel/UCvmIVvF5B1pD-lcxH1pDE0w

« 1 of 148 »

1 hour ago

Lanceur d'alerte.

#Blocage ⚠️ Opération "Port Mort" au Havre.
L’opération « port mort », relancé pour 72 heures, a commencé fort mercredi 22 janvier 2020 : au petit matin, les manifestants ont envahi le siège administratif du Grand port maritime du Havre (Seine-Maritime).
De l’intérieur, les occupants ont symboliquement dessiné sur la façade du bâtiment les lettres formant le mot « CGT » en allumant la lumière aux fenêtres.

L’intervention a dans la foulée été dénoncée par Baptiste Maurand, le directeur du GPMH, qui a réagi sur son compte Twitter en dénonçant « l’occupation illégale du siège du Grand Port Maritime par le syndicat CGT. Ces coups de force, dégradations de biens et intimidations doivent cesser. Un constat d’huissier a été réalisé et une plainte sera déposée », a-t-il assuré.
twitter.com/BMaurand/status/1219873687568093185

Le début de journée a également été marqué par la mise en place d’un barrage filtrant organisé par la CGT d’Harfleur sur la ZIP du Havre, aux abords de l’entreprise Bolloré.
À Rouen, différents blocages ont également perturbé la circulation en centre-ville.

Source : actu.fr/normandie

Retrouvez nous sur :
www.lanceurdalerte.info/
Site/blog d'informations

& sur Discord : discord.gg/2pTfpyE
- Serveur d'archives - Sécurisé

SOUTENEZ nous pour pouvoir continuer a vous informer :
fr.tipeee.com/lanceur-d-alerte-info
... See MoreSee Less

View on Facebook

2 days ago

Lanceur d'alerte.

#ViolencesPolicières ⚠️ FLICS HAINEUX CAGOULÉS ⚠️
"Ne pas faire de procès d’intention". C’est l’appel du syndicat de police Alliance après la diffusion de la vidéo qui a enflammé les réseaux sociaux ce week-end. Des images violentes montrant un policier frappant un homme à terre durant la manifestation des "gilets jaunes" de samedi, à Paris le 18 janvier. Dimanche, le parquet de Paris et la préfecture de police ont annoncé, le premier une enquête pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique" confiée à l'IGPN, la police des polices.

"Il faut que la vérité soit faite sur cet acte et que nous le comprenions. S'il y a une faute, elle sera sanctionnée", a déclaré Christophe Castaner.

⚫️ La mort le 3 janvier à Paris d'un livreur lors d'un contrôle routier houleux, après une immobilisation au sol, puis l’image d'un tir de LBD à bout portant à Paris avaient relancé les critiques sur les violences policières qui émaillent depuis plus d'un an les manifestations de "gilets jaunes".

⁉️ Le Défenseur des droits rappelle à tous les fonctionnaires de police intervenant lors d’opérations de maintien de l’ordre, l’interdiction d’avoir le visage dissimulé, notamment par une cagoule (Décision du 10 déc. 2019, n° 2019-299)
juridique.defenseurdesdroits.fr/doc_num.php?explnum_id=19496

Le LBD classé arme de guerre - 6 JANVIER 2020
www.lanceurdalerte.info/2020/01/06/le-lbd-classe-arme-de-guerre/

"ALSETEX, a du sang sur les mains" : L’entreprise responsable des morts et des mutilations de manifestants.
www.lanceurdalerte.info/2019/12/31/alsetex/

RECONNAISSANCE FACIALE, ON Y EST !
www.lanceurdalerte.info/2019/11/18/reconnaissance-faciale-on-y-est/

CONCLUSION :
"Avec du recul, je devais être l'un des seuls flics issus de parents de classe moyenne. Beaucoup d'autres ont l'air d'être des fils de millionnaires... Sinon tu fracasses pas des gens de la condition de tes parents."
- parole d'un ancien FdO démissionnaire..

Crédit photo : Nantes Révoltée

Retrouvez nous sur :
www.lanceurdalerte.info/
Site/blog d'informations

& sur Discord : discord.gg/2pTfpyE
- Serveur d'archives - Sécurisé

SOUTENEZ nous pour pouvoir continuer a vous informer :
fr.tipeee.com/lanceur-d-alerte-info
... See MoreSee Less

View on Facebook

2 days ago

Lanceur d'alerte.

Atteintes à la liberté d’expression ⚠️ Totalitarisme de la pensée façon Macron, ce mardi 21 janvier devant l'Assemblée Nationale !
⁉️ Six mois de contestation, de mises en garde et de mobilisations, comme celle initiée dernièrement par La Quadrature du Net, n’ont pas entamé la détermination du gouvernement à faire adopter la proposition de loi Avia « contre les contenus haineux », qui revient devant l’Assemblée nationale ce mardi. Ni la suppression par les sénateurs de la principale disposition de la loi, ni les mises en garde de l’Union européenne.

Si la discussion s’annonce animée, son issue fait peu de doute. Les principaux sites hébergeant des contenus créés par les internautes seront passibles d’amendes (250 000 euros, propose à ce stade un amendement de Laetitia Avia) en cas de non-retrait en 24 heures de contenus signalés comme « manifestement » illicites par d’autres internautes…

La loi Avia ou «l’ubérisation du contrôle»
Mediapart - 20 JANVIER 2020
www.mediapart.fr/journal/france/200120/la-loi-avia-ou-l-uberisation-du-controle

Relire :
Macron contrôle t-il la presse (?)
www.lanceurdalerte.info/2019/08/01/macron-controle-t-il-la-presse/

❗️LETTRE COMMUNE CONTRE LA LOI «HAINE» - 16 janvier 2020
Appel collectif à préserver nos droits fondamentaux dans l’espace public en ligne – Proposition de loi visant à lutter contre la haine sur Internet

Madame la garde des Sceaux,
Monsieur le secrétaire d’État chargé du Numérique,
Madame la Rapporteure,
Mesdames et Messieurs les Député(e)s

En tant que principaux représentants de la société civile numérique française, acteurs de la défense des droits et de la mobilisation citoyenne en ligne, nous partageons une profonde inquiétude quant au risque que ferait encourir à nos droits et libertés fondamentaux la proposition de loi visant à lutter contre la haine sur Internet, si elle imposait aux opérateurs de plateformes un délai de 24h pour décider du retrait des contenus qui leur seront signalés. À l’occasion de sa nouvelle discussion au sein de l’Assemblée nationale, nous portons un appel fort à tenir compte, dans la version finale du texte, des alertes que chacune de nos organisations a pu individuellement ou collectivement porter.

Les opérateurs de plateformes participent désormais grandement à la structuration de l’espace public en ligne. Engagés dans la préservation d’un espace en ligne libre et respectueux de nos valeurs démocratiques et de nos droits fondamentaux, nous partageons la nécessité de questionner le rôle des grandes plateformes dans la lutte contre les contenus haineux sur Internet. Paradoxalement, cette exigence se traduit, dans le texte discuté, par le renforcement du rôle de ces mêmes acteurs dans le contrôle de notre espace public au détriment du premier garant de nos libertés individuelles qu’est le juge. De plus, cette logique tend à renforcer une situation d’oligopole dans laquelle nous nous trouvons déjà, par un encouragement à l’usage de solutions détenues par les acteurs aux ressources les plus grandes.

En contournant les prérogatives du juge judiciaire, l’obligation de retrait des contenus haineux par les opérateurs de plateformes dans un délai de 24 heures porte atteinte aux garanties qui nous permettent aujourd’hui de préserver l’équilibre de nos droits et libertés fondamentaux. Au regard des dispositions du texte, les opérateurs de plateformes seront incités à opter pour de la surcensure afin d’éviter d’être sanctionnés. À ce titre, nous nous inquiétons du rôle confié à des dispositifs technologiques de filtrage automatisés, qui font encore preuve de limites techniques profondes dans leur capacité à modérer, y compris parmi ceux les plus avancés. Ces limites sont d’autant plus prégnantes en ce qui concerne les contenus haineux dont la caractérisation juridique est souvent complexe. Or, le texte porte une acception particulièrement large de ces derniers.

Au regard de ses conséquences sur notre société, et en premier lieu sur les victimes de ces atteintes à la dignité humaine, nous devons considérer avec gravité le phénomène de propagation des contenus haineux en ligne. Il est, à cet égard, primordial d’engager un plan ambitieux d’éducation au numérique et de penser de manière plus transversale la régulation du numérique. Par ailleurs, alors que la France entend jouer un rôle majeur dans la politique numérique future de l’Union européenne, il est essentiel que la proposition visant à lutter contre la haine en ligne puisse se faire en adéquation avec le droit européen, au risque sinon de fragiliser nos dispositifs juridiques ainsi que de fragmenter toujours plus la stratégie numérique pour l’Europe et de mettre à mal son efficience. L’Union européenne se doit de rester au premier rang de la défense de nos valeurs fondamentales dans le champ numérique, et la France se doit d’en demeurer le porte-voix.

Nous vous savons attentifs à l’équilibre entre nos droits fondamentaux, ainsi qu’à la préservation de notre souveraineté. Aussi, nous nous associons collectivement pour vous appeler à en tenir compte dans le cadre de cette nouvelle lecture.

Restant à votre disposition pour contribuer à vos réflexions, nous vous prions d’agréer, Madame la garde des Sceaux, Monsieur le secrétaire d’État chargé du Numérique, Madame la Rapporteure, Mesdames et Messieurs les Député(e)s, l’expression de notre très haute considération.

www.laquadrature.net/ - 16 janvier 2020

Retrouvez nous sur :
www.lanceurdalerte.info/
Site/blog d'informations

& sur Discord : discord.gg/2pTfpyE
- Serveur d'archives - Sécurisé

SOUTENEZ nous pour pouvoir continuer a vous informer :
fr.tipeee.com/lanceur-d-alerte-info
... See MoreSee Less

View on Facebook

2 days ago

Lanceur d'alerte.

Verallia (ex St Gobain)⚠️ 300 manifestants se rassemblent pour soutenir les lanceurs d’alerte mis à pied après avoir dénoncé une pollution à l’amiante en Saône-et-Loire ⚠️
Depuis 7 heures ce lundi matin, l'usine Verallia est à l'arrêt. De nombreux salariés sont en grève devant le site de Chalon-sur-Saône.
⁉️Pour soutenir les trois syndicalistes CGT ayant publiquement dénoncé des risques sanitaires liés, selon eux, à la présence d’amiante sur le site Verallia de Chalon-sur-Saône et à l’extérieur (ces derniers ont depuis été mis à pied à titre conservatoire par la direction de l’entreprise), un rassemblement s'organise rue André-Chenier, à l'appel de la CGT.

Près de 300 personnes, selon la CGT, sont présentes. Les sept usines Verallia de France ont envoyé des délégations, certaines d'entre elles sont également bloquées. D'autres salariés des usines de Chalon et des environs sont également représentées. Des membres de la CGT de tout le département sont venus apporter leur soutien. De même que des associations comme la Caper71 (Comité amiante prévenir et réparer), la Capen (Confédération des associations de protection de l'environnement et de la nature), et des représentants politiques comme l'écologiste Mourad Laoues, candidat à la mairie de Chalon.

Les trois lanceurs d'alerte ciblés par la direction, sur les 10 élus ayant signé le droit d'alerte, sont entendus par la direction ce lundi et ce mardi. " On nous reproche la distribution d'une tract "diffamatoire" et d'avoir fait rentrer par effraction sur le site des journalistes, explique Christophe Bride, l'un des trois mis en cause. Mais le tract était signé par la CGT et ne peut être jugé diffamatoire que par un juge. De même, il n'y a pas eu d'effraction lorsque nous avons fait rentrer les journalistes. Ils ne sont venus qu'au local syndical qui est une sorte d'ambassade au cœur de l'entreprise. Nous nous défendrons jusqu'au bout."

Source : www.lejsl.com - 2001/2020

⚫️ La direction conteste la pollution à l’amiante
Le géant verrier ne s’exprime pas directement sur cette procédure, mais a transmis un communiqué relatif aux faits initiaux. "Sur le site de Chalon, les vérifications nécessaires ont été menées par un organisme habilité sur les toitures endommagées lors de l’incendie de juillet 2019. Verallia a également procédé à plusieurs mesures de la présence d’amiante dans l’air en juillet afin de déterminer le niveau d’exposition des employés à l’amiante. L’ensemble de ces tests a démontré une absence de fibres d’amiante dans l’air ou dans des proportions largement inférieures à la valeur réglementaire maximum. Ces résultats ont donc montré qu’il n’y avait pas de danger pour les employés de l’usine ni pour les habitants proches du site de Chalon."

La CGT et Verallia ont donc une lecture complètement différente de la présence d’amiante. Le syndicat compte mobiliser ses sept usines en France en soutien aux trois salariés faisant l’objet d’une procédure disciplinaire.

Retrouvez nous sur :
www.lanceurdalerte.info/
Site/blog d'informations

& sur Discord : discord.gg/2pTfpyE
- Serveur d'archives - Sécurisé

SOUTENEZ nous pour pouvoir continuer a vous informer :
fr.tipeee.com/lanceur-d-alerte-info
... See MoreSee Less

View on Facebook