Nous vous présentons ici les livres et ouvrage que nous vous recommandons de lire

La traque des lanceurs d’alerte

Stéphanie Gibaud (Auteur) 

Paru le 12 octobre 2017
Essai (broché)

Après avoir raconté l’histoire qu’elle a vécu au sein de la banque UBS (La Femme qui en savait vraiment trop, Cherche Midi), Stéphanie Gibaud constate les risques incroyables pris par les Lanceurs d’alerte. Au travers de son expérience personnelle et d’exemples concrets en France et à l’étranger, elle détaille la vie des lanceurs d’alerte et les raisons pour lesquelles ils sont devenus les parias de la société.

Les lanceurs d’alerte défrayent l’actualité depuis une dizaine d’années. Les cas emblématiques de Edward Snowden, Chelsea Manning et Julian Assange sont révélateurs des méthodes utilisées pour faire craquer celles et ceux qui ont le courage de parler des dysfonctionnements et des dérives de notre société. Et pourtant, ces héros sont devenus des parias. Leur vie est un enfer. Snowden est réfugié en Russie, Assange dans une ambassade, Manning en prison, Stéphanie Gibaud, et bien d’autres sont dans une situation précaire, attaqués dans des procès sans fin et lâchés par les Etats.
La situation catastrophique des lanceurs d’alerte révèle que les démocraties dans lesquelles nous vivons sont de plus en plus dures avec les petits délits mais clémentes avec les dominants. La justice est au coeur de nos systèmes agonisants mais que les dominants ne veulent surtout pas les modifier tant ils en profitent.
La seule solution, pour Stéphanie Gibaud : se regrouper pour faire reculer l’impunité.

Mémoires vives

Edward Snowden (Auteur) 

Paru le 19 septembre 2019
Essai (broché)

"J'ai fait une chose dangereuse pour un homme dans ma position."- Ed.Snowden

"J'ai fait une chose dangereuse pour un homme dans ma position." Ed.Snowden 02/10/19, 17h30https://twitter.com/Snowden/status/1179417540507979777- – – Ce n'est pas une PUB…mais un crie pour la LIBERTÉ !“Chaque chose que l’on fait, désormais, dure pour toujours”, commente-t-il ainsi, face caméra, ajoutant “pas parce que nous voulons nous souvenir, mais parce que désormais nous ne sommes plus autorisés à oublier”. “Mon plus grand regret est d’avoir aidé à créer ce système”EXCLUSIF – Edward Snowden parle !https://www.lanceurdalerte.info/2019/09/16/exclusif-edward-snowden-parle/Qualifié de héros, de traître ou d’espion selon qui parle, Edward Snowden a incontestablement marqué l’histoire récente avec ses révélations sur l’espionnage mis en place par le gouvernement des États-Unis. Il raconte tout dans un :Edward Snowden / Mémoire Vivehttps://www.lanceurdalerte.info/2019/08/01/edward-snowden-memoire-vive-17-septembre-2019“Edward J. Snowden a décidé à l’âge de 29 ans de sacrifier son avenir personnel pour le bien de son pays. Il a témoigné ainsi d’un courage immense, et, qu’on le veuille ou non, c’est une fabuleuse histoire américaine. il ‘nya a aucun dout que le monde est plus sûr et respectueux grâce à ce qu’il a fait.”

Pubblicato da Lanceur d'alerte. su Mercoledì 2 ottobre 2019

” La création de mensonges a toujours constitué la pratique la plus sombre des spécialistes du renseignement. Les mêmes services qui, en l’espace de quelques années où j’ai travaillé pour eux, ont manipulé les informations afin de fournir des prétextes pour déclencher la guerre […] ” En 2013, un jeune homme de 29 ans surprend le monde entier en quittant la communauté du renseignement et en révélant que le gouvernement des États-Unis poursuit le projet secret de collecter toutes nos conversations téléphoniques, nos textos et nos emails. Ils veulent établir un système de surveillance de masse sans précédent, capable de s’infiltrer dans la vie privée de chaque personne sur la planète.

Edward J Snowden révèle pour la première fois dans ce livre son histoire, comment il a participé à la mise en place de ce système et la crise de conscience qui l’a conduit à la révéler au public.

“Edward J Snowden a décidé à l’âge de 29 ans de sacrifier son avenir personnel pour le bien de son pays, déclare John Sargent, président de Macmillan USA. Il a témoigné ainsi d’un courage immense, et, qu’on le veuille ou non c’est une fabuleuse histoire américaine. Il n’y a aucun doute que le monde est plus sûr et respectueux grâce à ce qu’il a fait. C’est une immense fierté pour Macmillan de publier Permanent record.”

Porté par une passion sans faille pour la vérité et une inébranlable sincérité, Mémoires vives est un témoignage exceptionnel, appelé à devenir un classique de notre temps.

Le titre original en anglais “Permanent record” est publié par Metropolitan books (Macmillan) aux Etats-Unis

“Ce qu’il faut changer, c’est pas une entreprise, un téléphone, un logiciel : c’est le système”

https://www.facebook.com/groups/LanceursDalerteTemoignages/permalink/2443482969304102/

Crépuscule

Juan Branco (Auteur) 

Paru le 21 mars 2019
Essai (broché)

L’avocat et journaliste Juan Branco publie un réquisitoire contre la politique d’Emmanuel Macron, d’abord diffusé sur Internet en marge du mouvement des gilets jaunes. Remanié et chapitré différemment, le texte se présente sous la forme d’une enquête menée auprès d’amis et de proches du président de la République autour des conditions de son accession à l’Elysée.


“Crépuscule”, le pamphlet anti-Macron de Juan Branco, s’impose comme un succès en librairie. Mais loin de l'”enquête-vérité” promise par ses éditeurs, l’ouvrage peine à étayer les accusations de complot qui le parsèment. Et c’est bien dommage. https://www.marianne.net/culture/crepuscule-juan-branco-livre-critique

Alexandre Langlois

le 19 novembre

Voici le 4ème de couverture du livre que j’ai écris. Il sort le lundi 25 novembre.

Il sera en avant première au salon du livre et des lanceurs d’alerte le week-end du 23 et 24 novembre, où je participe à un débat le dimanche 24 novembre de 13h30 à 15h00 sur le thème au combien d’actualité : force de l’ordre ou gardien de la paix.

Qui peut nier qu’il y a des dérives et des dysfonctionnements au sein de la Police nationale ? Des exemples ?

Un taux de suicide intolérable. Des violences policières contre les Gilets jaunes sans précédent. Le déni de ces exactions. Pourtant, l’ONU s’en est alarmé sur la scène internationale. Une police des polices organisée en contravention des engagements européens de la France. 

Dans un dossier, elle a « sciemment truqué une procédure » où est cité un candidat aux élections présidentielles. Dernière péripétie en date ? Il y aurait « une potentielle destruction de preuves ». Nous pouvons ajouter l’affaire Benalla et tant d’autres révélant que la hiérarchie policière peut mentir et tricher, y compris en falsifiant les chiffres de la délinquance, et
percevoir des primes stupéfiantes.

Le réquisitoire est accablant, le règne de l’impunité doit cesser. C’est l’un des enjeux de ce livre : dévoiler ce qui se passe à l’intérieur afin que la société engage une réflexion collective sur sa Police nationale pour la réformer en conséquence. C’est un devoir de démocratie.

En effet, elle ne peut être laissée entre les mains de gouvernants qui l’utiliseront pour traquer « les ennemis de l’intérieur » selon leurs besoins du moment, car les policiers sont dépositaires de la force légitime au nom du peuple.

Il y a urgence.

Alexandre BOISSON, André-Jacques HOLBECQ

Comment citoyens et élus peuvent préparer la résilience

Selon les auteurs, les motifs d’un effondrement augmentent rapidement ; ils en développent les causes nombreuses. Crises géopolitiques, financières, économiques, sociales, écologiques et désorganisation des réseaux de distribution : d’où viendront les premiers symptômes ?

Or, en cas de problème, vers qui vont se tourner les citoyens ? Vers leur maire ! C’est pourquoi il est prudent de se préparer à l’autonomie et à la résilience.

Face à l’effondrement, si j’étais maire ? est une alerte à l’intention des élus – en particulier les maires et les conseillers des communes rurales – ainsi que des citoyens : comment organiser l’autonomie des services vitaux des communes et, sans rien attendre de l’État, les rendre les plus résilientes possible ? Les auteurs développent au fil des pages des pistes d’une autonomie locale, entre autre, l’approvisionnement en eau, en nourriture, en énergie, les services de santé, avec des annexes très concrètes.

Pourquoi tout va s’effondrer

Préface de Paul Watson, postface de Pablo Servigne

Julien Wosnitza

Date de parution : 16/05/2018

Pourquoi tout va s’effondrer« Qui ne ressentira pas en lisant ce livre une sourde colère face à tant de bêtise et d’in­justice, une tristesse et du désespoir de voir saccager ce à quoi on tient, ou bien une honte face à tout ce déni et cette irresponsabilité ? »Pablo Servigne, Coauteur du best-seller Comment tout peut s’effondrer. Petit manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes(Seuil, 2015), et de L’entraide : l’autre loi de la jungle (Les Liens qui Libèrent, 2017)  « Un appel à agir avant qu’il ne soit trop tard »  Paul Watson, Fondateur de Sea Shepherd