Hommage : Michel AUMONT, le révolutionnaire

Si Michel Aumont était avant tout un homme de théâtre, l’acteur, dont la mort a été annoncée ce jeudi 29 août 2019, laisse aussi derrière lui une riche filmographie.


“Ce n’est pas la vieillesse qui me fait peur, ce sont les maisons de retraite. J’aimerais pouvoir vieillir chez moi tranquillement, ce serait plus agréable”


“Ses passages à la télévision ont marqué toute une génération. C’était l’École des Buttes Chaumont et le moment où l’arrivée des gens de théâtre a apporté une charpente différente, une ossature solide, de bois, un frémissement dru, et fort au petit écran.” Jacques Weber

  • Michel Aumont s’est éteint. Sa mort a été annoncée par sa costumière et amie Pascale Bordet ce jeudi 29 août 2019, avant d’être confirmée par ses proches ainsi que son agent, comme a pu le rapporter Le Figaro. Né à Paris le 14 octobre 1936, Michel Aumont était âgé de 82 ans. 
  • Issu du Conservatoire national d’art dramatique, Michel Aumont faisait partie de ces acteurs toujours présents et très populaires sur le grand comme sur le petit écran, sans jamais jouer les premiers rôles ou presque. Il était aussi et avant tout un homme de théâtre.
  • Michel Aumont n’en laisse pas moins derrière lui une immense filmographie, avec près de 150 films. On y retrouve plusieurs qui ont marqué différentes générations. Parmi eux, La Course à l’échalote de Claude Zidi, sorti en 1975, Courage fuyons d’Yves Robert (1979), Un dimanche à la campagne de Bertrand Tavernier (1984), Ripoux contre Ripoux également de Claude Zidi (1990), Le Comte de Monte-Cristo de Josée Dayan (1998), Tais-toi ! de Francis Veber (2003), Palais Royal ! de Valérie Lemercier (2005), ou encore Un balcon sur la mer de Nicole Garcia (2010). Son dernier film remonte à 2018. Il s’agit de Moi et le Che de Patrice Gautier. 

Michel AUMONT
LE REVOLUTIONAIRE

En 1988, Michel Aumont a tourné pendant plusieurs mois la vie de Nicolas Edme Restif de La Bretonne dans une série assez méconnu réalisée à l’occasion du bi-centenaire de la révolution.

Pendant les années de la Révolution, Nicolas Restif de la Bretonne, surnommé le Hibou, a sillonné toutes les nuits les rues de Paris.

Nicolas Restif de la Bretonne est véritablement un personnage particulier. Né en Bourgogne en 1734 de parents paysans, il s’installe à Paris dès l’âge de vingt et un ans. A mi-chemin de Sade et de Rousseau, il décrit et analyse sans complaisance la vie des hommes de son époque. Déiste athée, libre penseur moraliste, paysan citadin, obsédé par le sexe et par la vertu, Restif témoigne, tout au long de son oeuvre, d’une ambivalence qui lui vaudra bien des reproches. Sur toute la période révolutionnaire en tout cas, il accomplit un travail énorme et précieux.

Témoin des événements de la Révolution, il fait paraître Le plus fort des pamphlets (26 février 1789), Les Nuits de Paris(17881793), Le Thesmographe (janvier 1790), le Palais-Royal (25 avril 1790), les cinq volumes de son Théâtre (1793), les Provinciales (automne 1795), la Philosophie de Monsieur Nicolas (octobre ou novembre 1796), Monsieur Nicolas (1797, peut-être en novembre)24.

TOURNAGE LES NUITS RÉVOLUTIONNAIRES L’oeil du hibou

“COUPEZ ! Un grand silence s’installe dans l’équipe qui se tourne vers le réalisateur. Charles Brabant, les yeux rivés au sol, se dirige vers la droite puis revient sur ses pas. ” Il y a quelque chose qui cloche. Il manque une phrase au texte. ” Le silence s’installe à nouveau. Les acteurs font le vide, comme d’habitude entre chaque scène, et les techniciens patientent en actionnant des petits boutons ou en rajoutant quelques mots sur leurs fiches. Sans rien dire, le réalisateur prend soudain un stylo et le scénario, et sort de la pièce. ” Vous pouvez vous asseoir “, lance son premier assistant. Cinq minutes plus tard, Charles Brabant revient en brandissant le scénario. Juste quelques mots supplémentaires. Une phrase de liaison. On écoute les acteurs qui répètent une première fois le texte modifié. C’est vrai, ça passe mieux.

A Bry-sur-Marne, dans les studios de la SFP, le tournage des Nuits révolutionnaires vient de commencer. Il se terminera dans six mois, en décembre prochain. Produite par la SEPT, Philippe Dussart et FR 3, cette série de sept épisodes s’inspire directement de l’oeuvre du chroniqueur Nicolas Restif de la Bretonne les Nuits de Paris. Pour la chaine et pour Charles Brabant, c’est l’occasion de rendre hommage à la Révolution française et au siècle des Lumières, autrement que par une reconstitution historique traditionnelle. ” Toutes les révolutions ont lieu de jour. Nous avons voulu montrer l’envers du décor “, souligne Charles Brabant. ” Les Nuits révolutionnaires sont la partie immergée de l’iceberg. A travers l’oeil étrange et scrutateur du Hibou (Surnom de Restif), nous découvrons le petit monde de la Révolution, de l’allumeur de réverbères à la prostituée, en passant par l’aristocrate clandestin. “

Les Nuits Révolutionnaires est une mini-série française en sept épisodes d’une heure, créée par Charles Brabant d’après le roman Les Nuits de Paris de Nicolas Restif de la Bretonne. Cette coproduction des chaînes FR3La Sept et MR Arts est diffusée à partir du 5 octobre 1989, dans le cadre du bicentenaire de la révolution française1.


Michel Aumont tient son trophée, après avoir reçu le prix du meilleur spectacle solo, le 14 mai 2007 sur la scène du Théâtre de Paris, lors de la remise des Molières 2007.
AFP PHOTO PIERRE VERDY

MICHEL AUMONT SA CARRIÈRE

Long Métrage

2016 VIVE LA CRISE – Jean-François DAVY 2016 L’ART D’ACCOMMODER LES RESTES – Patrice GAUTIER 2015 DES NOUVELLES DE LA PLANÈTE MARS – Dominik MOLL 2014 ON A MARCHÉ SUR BANGKOK – Olivier BAROUX 2011 PARIS-MANHATTAN – Sophie LELLOUCHE 2011 LA CLINIQUE DE L’AMOUR – Artus DE PENGUERN 2010 JE M’APPELLE BERNADETTE – Jean SAGOLS 2010 COMME LES 5 DOIGTS DE LA MAIN – Alexandre ARCADY 2009 TOUTES LES FILLES PLEURENT – Judith GODRECHE 2009 IMOGÈNE MCCARTHERY – Alexandre CHARLOT, Franck MAGNIER 2009 UN BALCON SUR LA MER – Nicole GARCIA 2009 LES INVITÉS DE MON PÈRE – Anne LE NY 2009 MÊME PAS MORT – Jean-Michel VERNER 2008 L’EMMERDEUR – Francis VEBER 2008 LA SAINTE VICTOIRE – François FAVRAT 2007 BANCS PUBLICS – Bruno PODALYDES 2007 L’EMPREINTE DE L’ANGE – Safy NEBBOU 2006 LA DOUBLURE – Francis VEBER 2005 PALAIS ROYAL ! – Valérie LEMERCIER 2003 CLARA ET MOI – Arnaud VIARD 2003 QUI PERD GAGNE ! – Laurent BENEGUI 2003 TAIS-TOI ! – Francis VEBER 2003 AUTOMNE – Ra’up Mc GEE 2002 LE INTERMITTENZE DEL CUORE – Fabio CARPI 2000 LE PLACARD – Francis VEBER 1999 SALSA – Joyce BUNUEL 1999 LES MIGRATIONS DE VLADIMIR – Milka ASSAF 1998 LE PIQUE-NIQUE DE LULU KREUZ – Didier MARTINY 1997 UNE CHANCE SUR DEUX – Patrice LECONTE 1997 L’HOMME EST UNE FEMME COMME LES AUTRES – Jean-Jacques ZILBERMANN 1996 MESSIEURS LES ENFANTS – Pierre BOUTRON 1996 MADAME DARGENT – Yves BERNANOS 1996 TORTILLA Y CINÉMA – Martin PROVOST 1996 MAUVAIS GENRE – Laurent BENEGUI 1995 BEAUMARCHAIS – Edouard MOLINARO 1994 AU PETIT MARGUERY – Laurent BENEGUI 

Prix Ecureuil-coup de coeur du public au Festival de Sarlat 1995 1993 LE ROI DE PARIS – Dominique BILLET 1992 SEXE FAIBLE – Serge MEYNARD 1992 L’OMBRE DU DOUTE – Aline ISSERMAN 1991 ARCHIPEL – Pierre GRANIER-DEFERRE 1990 SUSHI SUSHI – Laurent PERRIN 1989 COMÉDIE D’UN JOUR – Arthur JOFFE 1989 RIPOUX CONTRE RIPOUX – Claude ZIDI 1987 LES ANNÉES SANDWICHES – Pierre BOUTRON 1986 PRUNELLES BLUES – Jacques OTMEZGUINE 1986 SALE DESTIN – Sylvain MADIGUAN 1986 COURS PRIVÉ – Pierre GRANIER-DEFERRE 1986 POUSSIÈRE D’ANGE – Edouard NIERMANS 1985 UNE FEMME OU DEUX – Daniel VIGNE 1985 LE MARIAGE DU SIÈCLE – Philippe GALLAND 1984 LISTE NOIRE – Alain BONNOT 1984 ESCALIER C – Jean-Charles TACCHELA 

Prix de l’Académie francaise 1985 1984 MONSIEUR DE POURCEAUGNAC – Michel MITRANI 1983 LES COMPÈRES – Francis VEBER 1983 UN DIMANCHE À LA CAMPAGNE – Bertrand TAVERNIER 

Grand Prix du Cinéma Francais 1985 1983 LA DIAGONALE DU FOU – Richard DEMBO Prix Louis Delluc 1984 1982 LÉGITIME VIOLENCE – Serge LEROY 1982 LE BOULANGER DE BONIFACIO – Pomme MEFFRE 1981 LA VIE CONTINUE – Moshé MIZRAHI 1980 CELLES QU’ON N’A PAS EUES – Pascal THOMAS 1980 LE ROI DES CONS – Claude CONFORTES 1979 BÊTE MAIS DISCIPLINÉ – Claude ZIDI 1979 COURAGE FUYONS – Yves ROBERT 1979 L’OEIL DU MAITRE – Stéphane KURC 1978 LE DOSSIER 51 – Michel DEVILLE 1978 LA FRISÉE AUX LARDONS – Alain JASPARD 1978 COUP DE TÊTE – Jean-Jacques ANNAUD 1977 LES ENFANTS GATÉS – Bertrand TAVERNIER 1977 POURQUOI PAS – Coline SERREAU 1977 MORT D’UN POURRI – Georges LAUTNER 1976 L’EXERCICE DU POUVOIR – Philippe GALLAND 1976 LE JOUET – Francis VEBER 1976 MADO – Claude SAUTET 1975 PARLEZ-MOI D’AMOUR – Michel DRACH 1975 LA COURSE À L’ÉCHALOTE – Claude ZIDI 1975 LE PETIT MARCEL – Jacques FANSTEN 1975 MONSIEUR KLEIN – Joseph LOSEY 1975 LES OEUFS BROUILLÉS – Joël SANTONI 1974 LA GIFLE – Claude PINOTEAU 1974 LE FUTUR AUX TROUSSES – Dolorès GRASSIAN 1973 UN ANGE AU PARADIS – Jean-Pierre BLANC 1973 NADA – Claude CHABROL 1973 LIFE SIZE – Luis BERLANGA 1972 LA FEMME EN BLEU – Michel DEVILLE 

Court Métrage Cinéma

2000 LE MOULIN À PAROLES – Pascal REMY 

Artiste Interprète Théâtre

2016 LE ROI LEAR (William SHAKESPEARE Adap. Jean-Luc REVOL) – Jean-Luc REVOL Tournée 2015 BETTENCOURT BOULEVARD OU UNE HISTOIRE DE FRANCE – Christian SCHIARETTI 2015 LE ROI LEAR (William SHAKESPEARE Adap. Jean-Luc REVOL) – Jean-Luc REVOL Théâtre de la Madeleine 
Nomination dans la catégorie “Molière du comédien d’un spectacle de théâtre privé” Molières 2016 2014 LA COLÈRE DU TIGRE (Philippe MADRAL) – Christophe LIDON Théâtre Montparnasse 2013 COLLABORATION (Ronald HARWOOD) – Georges WERLER Théâtre de la Madeleine 2013 MON BEAU-PÈRE EST UNE PRINCESSE (Didier BENUREAU) – Didier BENUREAU Théâtre du Palais-Royal 2012 LE FILS (Jon FOSSE) – Jacques LASSALLE Théâtre de la Madeleine 2012 COLLABORATION (Ronald HARWOOD) – Georges WERLER Tournée 2011 ALLER CHERCHER DEMAIN (Denise CHALEM) – Didier LONG Petit Théâtre de Paris 2011 COLLABORATION (Ronald HARWOOD) – Georges WERLER Théâtre des Variétés 2010 DAVID ET EDOUARD (Lionel GOLDSTEIN) – Marcel BLUWAL Théâtre de l’Oeuvre 2008 A LA PORTE (Vincent DELECROIX Adap. Marcel BLUWAL) – Marcel BLUWAL Tournée France et étranger 2007 PUZZLE (Woody ALLEN Adap. Sébastien AZZOPARDI) – Annick BLANCHETEAU Théâtre du Palais Royal 2007 A LA PORTE (Vincent DELECROIX Adap. Marcel BLUWAL) – Marcel BLUWAL Théâtre de l’Oeuvre 
Molière 2007 du spectacle seul en scène 2005 AMADEUS (Peter SHAFFER Adap. Pol QUENTIN) – Stéphane HILLEL France et étranger 2004 LE JOUR DU DESTIN (Michel DEL CASTILLO) – Jean-Marie BESSET, Gilbert DESVEAUX Tournée France et étranger 2004 DIEU EST UN STEWARD DE BONNE COMPOSITION (Yves RAVEY) – Jean-Michel RIBES Paris et province 2003 LA PREUVE (David AUBURN Adap. Jean-Claude CARRIERE) – Bernard MURAT Théâtre des Mathurins 
Théâtre des Mathurins suivi d’une tournée en 2003 2003 LE JOUR DU DESTIN (Michel DEL CASTILLO) – Jean-Marie BESSET, Gilbert DESVEAUX Théâtre Montparnasse 2003 LE DÉSARROI DE MONSIEUR PETERS (Arthur MILLER ) – Jorge LAVELLI Théâtre de l’Atelier 2000-2001 LE GRAND RETOUR DE BORIS S… (Serge KRIBUS) – Marcel BLUWAL Théâtre de l’Oeuvre 1999 UN SUJET DE ROMAN (Sacha GUITRY) – Geneviève THENIER Théâtre du Palais Royal 
Molière 2000 du Meilleur Comédien 1998-1999 RÊVER, PEUT-ÊTRE (Jean-Claude GRUMBERT) – Jean-Michel RIBES Cado d’Orléans -Théâtre du Rond Point 1997 ADAM ET EVE (Jean -Claude GRUMBERG) – Gildas BOURDET Théâtre national de Marseille (la Criée) 1997 DIALOGUES EN RÉ MAJEUR (Javier TOMEO) – Ariel Garcia VALDES 1997 DANS LA COMPAGNIE DES HOMMES (Edward BOND) – Alain FRANCON Théâtre national de la Colline 1996 ARLOC (Serge KRIBUS) – Jorge LAVELLI Théatre national de la Colline 1995 L’HOMME DU HASARD (Yasmina REZA) – Patrice ALEXANDRE Théâtre Hébertot 1995-1996 DÉCADENCE (Steven BERKOFF) – Jorge LAVELLI Théatre national de la Colline 1994 L’AMOUR EN CRIMÉE (Slawomir MROZEK) – Jorge LAVELLI Théatre national de la Colline 1994 LES JOURNALISTES (Arthur SCNHITZLER) – Jorge LAVELLI 1994 HAMLET (William SHAKESPEARE) – Therry HANDS 
Compagnie Francis HUSTER, Théâtre Marigny 1993 LE FAISEUR (Honoré de BALZAC) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1992 MACBETT (Eugène IONESCO) – Jorge LAVELLI Théatre National de la Colline 
Molière 1993 du Meilleur Comédien 1991 EUGÉNIE (BEAUMARCHAIS ) 
Lecture, récitation 1990 HUIS CLOS (Jean-Paul SARTRE) – Claude REGY Comédie Française 1990 LA MÈRE COUPABLE (BEAUMARCHAIS) – Jean-Pierre VINCENT Comédie Française 1989 COMME IL VOUS PLAIRA (Wuilliam SHAKESPEARE) – Luis PASCAL Comédie Française 1988 FIN DE PARTIE (Samuel BECKET) – Gildas BOURDET Comédie Française 1988 LE VÉRITABLE SAINT-GENEST, COMÉDIEN ET MARTYR (Jean ROTROU) – André STEIGER Comédie Française 1987 VICTORIA STATION (Harold PINTER) – Bernard MURAT Comédie Française 1987 LA RONDE (Arthur SCHNITZLER) – Alfredo ARIAS Comédie Française 1987 L’ÉTERNEL MARI (Fédor DOSTOÏEVSKI) – Simon EINE Comédie Française 1987 ABEL ET BELA (Robert PINGET) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1986 LE SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ (William SHAKESPEARE) – Jorge LAVELLI Comédie Française 1986 UN CHAPEAU DE PAILLE D’ITALIE (Eugène LABICHE) – Bruno BAYEN Comédie Française 1984 LE MISANTHROPE (MOLIERE) – Jean-Pierre VINCENT Comédie Française 1984 LE SUICIDÉ (Nicolas ERDMAN) – Jean-Pierre VINCENT Comédie Française 1983 LES ESTIVANTS (Maxime GORKI) – Jacques LASSALLE Comédie Française 1983 LA COLONIE (MARIVAUX) – Jean-Pierre MIQUEL Comédie Française 1983 L’AVARE (MOLIERE) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1982 INTERMEZZO (Jean GIRAUDOUX) – Jacques SEYRES Comédie Française 1982 LES CORBEAUX (Henry BECQUE) – Jean-Pierre VINCENT Comédie Française 1982 MARIE TUDOR (Victor HUGO) – Jean-Luc BOUTTE Comédie Française 1982 LE VOYAGE DE MONSIEUR PERRICHON (Eugène LABICHE et Edouard MARTIN) – Jean le POULAIN Comédie Française 1981 LA DAME DE CHEZ MAXIM (Georges FEYDEAU) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1980 LES PLAISIRS DE L’ILE ENCHANTÉE (MOLIERE) – Maurice BEJART Comédie Française 1980 LA NUIT DES ROIS OU CE QUE VOUS VOUDREZ (William SHAKESPEARE) – Terry HANDS Comédie Française 1980 LA MOUETTE (Anton TCHEKHOV) – Otomar KREJCA Comédie Française 1980 LE PARTAGE DE MIDI (Paul CLAUDEL) – Antoine VITEZ Comédie Française 1979 LA TOUR DE BABEL (Fernando ARRABAL) – Jorge LAVELLI Comédie Française 1978 LA PUCE À L’OREILLE (Georges COURTELINE) – Jean-Laurent COCHET Comédie Française 1978 LE TRIOMPHE DE L’AMOUR (MARIVAUX) – Yves GASC Comédie Française 1978 EN ATTENDANT GODOT (Samuel BECKETT) – Roger BLIN Comédie Française 1977 LA PAIX CHEZ SOI (Georges COURTELINE) – Alain PRALON Comédie Française 1977 PARALCHIMIE (Robert PINGET) – Yves GASC Comédie-Française 1976 MAITRE PUNTILA ET SON VALET MATTI (Bertolt BRECHT) – Guy RETORE Comédie Française 1976 LA COMMÈRE (MARIVAUX) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1975 PARTAGE DE MIDI (Paul CLAUDEL) – Antoine VITEZ Comédie Française 1975 UNE LINE POUR LES DESHÉRITÉS (Eugène O’NEILL) – Jacques ROSNER Comédie Française 1975 LE ROI SE MEURT (Eugène IONESCO) – Jorge LAVELLI Comédie Française 1974 LE MÉDECIN MALGRÉ LUI (MOLIERE) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1974 L’INPROMPTU DE MARIGNY (Jean POIRET) – Jacques CHARON Comédie Française 1974 LA NOSTALGIE, CAMARADE… (François BILLETDOUX) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1974 LE LÉGATAIRE UNIVERSEL (REGNART) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1974 PÉRICLES, PRINCE DE TYR (William SHAKESPEARE) – Terry HANDS Comédie Française 1973 ABRAHAM ET SAMUEL (Victor HAIM ) – Jean-Louis THAMIN Comédie Française 1973 L’ÉCOLE DES FEMMES (MOLIERE) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1972 LA TROUPE DU ROY (MOLIERE) – Paul-Emile DEIBER Comédie Française 1972 OEDIPE A COLONE (SOPHOCLE) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1972 OEDIPE ROI (SOPHOCLE) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1972 RICHARD III (William SHAKESPEARE) – Terry Hands Comédie Française 1972 LE COMTE ODERLAND (Max FRISCH) – Jean-Pierre MIQUEL Comédie Française 1972 VOLPONE (Jules ROMAINS) – Gérard VERGEZ Comédie Française 1971 ARCHIRUC (Robert PINGET) – Olivier HUSSENOT Comédie Française 1971 AMORPHE D’OTENBURG (Jean-Claude GRUMBERG) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1971 BECKET OU L’HONNEUR DE DIEU (Jean ANOUILH) – Jean ANOUILH Comédie Française 1971 GEORGE DANDIN (MOLIERE) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1970 COMME LA PIERRE (Roland WEIGARTEN) – Jean-François ADAM Comédie Française 1970 DOM JUAN (MOLIERE) – Antoine BOURSEILLER Comédie Française 1970 IL NE FAUT JURER DE RIEN (Alfred de MUSSET) – Michel DUCHAUSSOY Comédie Française 1970 MALATESTA (Henry de MONTHERLANT) – Pierre DUX Comédie-Française 1969 LES ITALIENS A PARIS (Charles CHARRAS et André GILLES Comédie Française) 1969 LES FOURBERIES DE SCAPIN (MOLIERE) – Jacques CHARON Comédie Française 1969 LE DÉPIT AMOUREUX (MOLIERE) – Robert MANUEL Comédie Française 1969 UN IMBÉCILE (Luigi PIRANDELLO) – Francois CHAUMETTE Comédie Française 1969 L’ÉCOLE DES FEMMES (MOLIERE) – Jean MEYER Comédie Française 1969 ELECTRE (Jean GIRAUDOUX) – Pierre DUX Comédie Française 1968 TARTUFFE (MOLIERE) – Jacques CHARON Comédie Française 1968 LE BOURGEOIS GENTILHOMME (MOLIERE) – Louis SEIGNER Comédie Française 1967 LE MÉDECIN MALGRÉ LUI (MOLIERE) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1967 L’ÉTOURDI (MOLIERE) – Jean-Paul ROUSSILON Comédie Française 1967 L’ÉMIGRÉ DE BRISBANE (Georges SCHEHEDE) – Jacques MAUCLAIR Comédie Française 1967 LE LÉGATAIRE UNIVERSEL (REGNART) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1967 LE COMMISSAIRE EST BON ENFANT (Georges COURTELINE) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1967 LE MENTEUR (CORNEILLE Comédie Française) 1967 DOM JUAN (MOLIERE) – Antoine BOURSEILLER Comédie Française 1966 LE BOURGEOIS GENTILHOMME (MOLIERE) – Jean MEYER Comédie Française 1965 CRISPIN RIVAL DE SON MAITRE (LESAGE) – Jean-Paul ROUSSILLON Comédie Française 1965 FANTASIO (Alfred de MUSSET) – Maurice ESCANDE Comédie Française 1965 UN FIL A LA PATTE (Georges FEYDEAU) – Jacques CHARON Comédie Française 1965 LE SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ (William SHAKESPEARE) – Jacques FABRI Comédie Française 1965 LA RABOUILLEUSE (Emile FABRE) – Paul-Emile DEIBER Comédie Française 1965 CYRANO DE BERGERAC (Edmond ROSTAND) – Jacques CHERON Comédie Française 1965 GEORGE DANDIN (MOLIERE) – Georges CHAMARAT Comédie Française 1964 DONOGOO (Jules ROMAIN) – Louis SEIGNER Comédie Française 1964 COMME LES CHARDONS… (Armand SALACROU) – Michel VITOLD Comédie Française 1964 L’AVARE (MOLIERE) – Jacques MAUCLAIR Comédie Française 1963 UN JEUNE HOMME PRESSÉ (Eugène LABICHE) – Jacques CHARON Comédie Française 1963 LES FOLIES AMOUREUSES (REGNART Comédie Française) 1963 CRIME ET CHATIMENT (Fiodor DOSTOÏEVSKI Adap. Gabriel AROUT) – Michel VITOLD Comédie Française 1963 FEU LA MÈRE DE MADAME (Georges FEYDAU ) – Fernand LEDOUX Comédie Française 1962 LE MARIAGE DE FIGARO (BEAUMARCHAIS) – Jean MEYER Comédie Française 1962 UN FIL À LA PATTE (Georges FEYDEAU) – Jacques CHARON Comédie Française 1962 SGANARELLE OU LE COCU IMAGINAIRE (MOLIERE) – Jacques CAHNCY Comédie Française 1962 LES PRÉCIEUSES RIDICULES (MOLIERE) – Robert MANUEL Comédie Française 1962 L’ECOLE DE LA MÉDISANCE (SHERIDAN) – Raymond GEROME Comédie Française 1962 LE SEXE FAIBLE (Edouard BOURDET) – Jean MEYER Comédie Française 1962 UN FIL A LA PATTE (Georges FEYDEAU) – Jacques CHARON Comédie Française 1962 IL NE FAUT JURER DE RIEN (Alfred de MUSSET) – Jean PIAT Comédie Française 1962 LA TROUPE DU ROY (MOLIERE) – Paul-Emile DEIBER 1962 L’AVARE (MOLIERE) – Jacques MAUCLAIR Comédie Française 1961 MONSIEUR DE POURCEAUGNAC (MOLIERE) – Jacques CHARON Comédie Française 1961 DIALOGUES DES CARMÉLITES (Georges BERNANOS) – Marcelle TASSENCOURT Comédie Française 1961 LE MÉDECIN MALGÈS LUI (MOLIERE Comédie Française) 1961 TARTUFFE (MOLIERE) – Louis SEIGNER Comédie Française 1961 UN CONTE D’HIVER (William SHAKESPEARE) – Julien BERTHEAU Comédie Française 1961 L’ARTICLE 330 (Georges COURTELINE Comédie Française) 1960 RUY BLAS (Victor HUGO) – Raymond ROULEAU Comédie Française 1960 ELECTRE (Jean GIRAUDOUX) – Pierre DUX Comédie Française 1960 GEORGE DANDIN (MOLIERE) – Georges CHAMARAT Comédie Française 1960 LE MARIAGE FORCÉ (MOLIERE) – Robert MANUEL Comédie Française 1960 LE DÉPIT AMOUREUX (MOLIERE) – Robert MANUEL Comédie Française 1960 LES FEMMES SAVANTES (MOLIERE) – Jean MEYER Comédie Française 1960 LE VOYAGE DE TCHONG-LI (Sacha GUITRY) – Jean MEYER Comédie Française 1960 LE VOYAGE À BIARRITZ (Jean SARMENT) – Charles DULLIN Comédie Française 1960 CHACUN SA VÉRITÉ (Luigi PIRANDELLO) – Charles DULLIN Comédie Française 1960 GEORGE DANDIN (MOLIERE) – Georges CHAMARAT Comédie Française 1960 LES PRÉCIEUSES RIDICULES (MOLIERE) – Robert MANUEL Comédie Française 1960 L’AVARE (MOLIERE) – Jacques MAUCLAIR Comédie Française 1960 LE CARDINAL D’ESPAGNE (Henry de MONTHERLANT) – Jean MERCURE Comédie-Française 1959 LE ROI (G.A./CAVILLAVET/FLERS/E.ARENE) – Maurice ESCANDE Comédie Française 1959 LE MALADE IMAGINAIRE (MOLIERE) – Robert MANUEL Comédie Française 1959 L’AMATEUR DU TRAGIQUE (CARMONTELLE) – Jacques CHARON Comédie Française 1959 L’IMPROMPTU DE VERSAILLES (MOLIERE) – Jean MEYER Comédie Française 1959 LE MALADE IMAGINAIRE (MOLIERE) – Robert MANUEL Comédie Française 1957 LES PLAIDEURS (Jean RACINE) – Robert MANUEL Comédie Française 1957 CRISPIN RIVAL DE SON MAITRE (Henri-René LESAGE) – Robert MANUEL Comédie Française 1957 CORIOLAN (William SHAKESPEARE) – Jean MEYER Comédie Française 1956 EST-IL BON, EST-IL MÉCHANT ? (DIDEROT) – Henri ROLLAN Comédie Française 1956 L’AVARE (MOLIERE) – Jean MEYER Comédie Française 1956 LE BOURGEOIS GENTILHOMME (MOLIERE) – Jean MEYER Comédie française 1956 LES PLAIDEURS (RACINE) – Robert MANUEL Comédie Française 1956 CARIOLAN (SHAKESPEARE) – Jean MEYER Comédie Française 1956 LES FOURBERIES DE SCAPIN (MOLIERE) – Jacques CHARRON Comédie Française 1956 AMÉDÉE ET LES MESSIEURS EN RANG (Jules ROMAIN) – Jean MEYER Comédie Française 1956 L’AMOUR MÉDECIN (MOLIERE) – Jean MEYER Comédie Française 1956 LE COMMISSAIRE EST BON ENFANT (Georges COURTELINE et Jules LEVY) – Robert MANUEL Comédie Française 

Captation TV De La Pièce

2014 MON BEAU-PÈRE EST UNE PRINCESSE (Didier BENUREAU) – Didier BENUREAU Théâtre du Palais-Royal 2007 A LA PORTE (Vincent DELECROIX Adap. Marcel BLUWAL) – Marcel BLUWAL Théâtre de l’Oeuvre 2003 LE JOUR DU DESTIN (Michel DEL CASTILLO) – Jean-Marie BESSET, Gilbert DESVEAUX Théâtre Montparnasse 

Série Télévisée

2005 ALICE NEVERS : LE JUGE EST UNE FEMME – EP. 12 LA LOI DU MARCHÉ – Joyce BUNUEL TF1 2003 LES ENQUÊTES D’HÉLOÏSE ROME: EPISODE “COUP DE MAIN” – Christophe DOUCHAND France 2 

Téléfilm

2013 FINI LA COMÉDIE ! – Claude MOURIERAS France 2 2012 CHAMBRE NOIRE – Arnaud MALHERBE France 2 2012 LES VIEUX CALIBRES – Marcel BLUWAL, Serge de CLOSET France 3 2011 PETITS ARRANGEMENTS AVEC MA MÈRE – Denis MALLEVAL France 3 2011 DIVORCE ET FIANÇAILLES – Olivier PERAY France 3 2010 SIMPLE – Ivan CALBÉRAC France 2 2009 COLLECTION SUITE NOIRE – EP. ENVOYEZ LA FRACTURE – Claire DEVERS 2009 LA TRÈS EXCELLENTE ET DIVERTISSANTE HISTOIRE DE FRANÇOIS RABELAIS – Hervé BASLÉ France 2 2008 BRAQUAGE EN FAMILLE – Pierre BOUTRON TF1 2008 LA REINE MORTE – Pierre BOUTRON France 2 2007 MIROIR, MON BEAU MIROIR… – Serge MEYNARD France 2 2007 A DROITE TOUTE – Marcel BLUWAL France 3 2006 RENÉ BOUSQUET – Laurent HEYNEMANN 2006 L’ENFANT DU SECRET – Serge MEYNARD France 2 2006 ENFIN SEUL(S) – Bruno HERBULOT France 3 2005 MES PARENTS CHÉRIS – Philomène ESPOSITO France 2 2004 LA NUIT DU MEURTRE – Serge MEYNARD France 3 2004 LA VISITE – Pierre SISSER France 2 2003 UNE VIE EN RETOUR – Daniel JANNEAU 2002 MATA HARI LA VRAIE HISTOIRE – Alain TASMA France 3 2002 NÉS DE LA MÈRE DU MONDE – Denise CHALEM 2001 LA GRANDE BRASSERIE – Dominique BARON 2000 RASTIGNAC – Alain TASMA 1999 LES ENFANTS DU PRINTEMPS – Marco PICO 1999 RÊVER PEUT-ÊTRE – Jean-Michel RIBES 1999 LA FAMILLE SAPAJOU 3 – Elisabeth RAPPENEAU 1998 LA FAMILLE SAPAJOU 2 – Elisabeth RAPPENEAU 1997 LE COMTE DE MONTE-CHRISTO – Josée DAYAN 1997 LE SECRET DE BASTIEN – Serge MOATI 1996 UNE FEMME À SUIVRE – Patrick DEWOLF 1996 LA VILLE DONT LE PRINCE EST UN ENFANT – Christophe MALAVOY 1996 LE BONHEUR EST UN MENSONGE – Patrick DEWOLF 1996 LA FAMILLE SAPAJOU 1 – Elisabeth RAPPENEAU 1995 LE PARASITE – Patrick DEWOLF 1993 UN OTAGE DE TROP – Philippe GALLAND 1992 LE BAL – Jean-Louis BENOIT 1990 LA RÉVOLTE DES ENFANTS – Gérard POITOU 

Prix du Meilleur Scénario au festival du film de Valence
Prix du Public au festival international du film d’action et d’aventures de Valenciennes 1989 FANTÔME SUR L’OREILLER – Pierre MONDY 1989 LE PIÈGE – Serge MOATI 1988 LES NUITS REVOLUTIONNAIRES - Charles BRABANT 1987 L’OR DU DIABLE – Jean-Louis FOURNIER 1986 LES DEUX FRÈRES – Roger KAHANE 1986 CHANTONS EN COEUR – Maurice DUGOWSON 1985 LE SERMENT – Roger KAHANE 1985 L’ÉTÉ 36 – Yves ROBERT 1985 BERTHE – Claude SANTELLI 1984 LUCIENNE ET LE BOUCHER – Pierre TCHERNIA 1982 LES VRAIS RICHES – Marcel BLUWAL 1981 ANTOINE ET JULIE – Gabriel AXEL 1981 LE SERMENT D’HEIDELBERG – André FARWAGI 1981 LES MICHAUD – Georges FOLGOAS 1979 LES DAMES DE LA CÔTE – Nina COMPANEEZ 1979 LE TRIOMPHE DE L’AMOUR – Edouard LOGEREAU 1979 MOZART – M.BLUWAL 

Prix Georges Auric 1982 1975 PIÈGE POUR UN HOMME SEUL – M.HERMANT 

Emission TV

2010 LE GRAND RESTAURANT

Documentaire TV

2010 GALLIMARD, LE ROI LIRE – William KAREL Arte 2010 MONDRIAN, L’INVISIBLE – François LEVY-KUENTZ 

Auteur Littérature

2011 MATINÉES, SOIRÉES

Artiste Interprète Autres

2015 LA MISÈRE

Distinctions Personnelles

OFFICIER DE LA LÉGION D’HONNEUR 2000 

Parcours

FORMATION : CONSERVATOIRE D’ART DRAMATIQUE (CLASSES DE DENIS D’INES ET DEBUCOURT) PRIX : CONCOURS 1956 : PREMIER PRIX DE COMÉDIE MODERNE – PREMIER ACCESSIT DE COMÉDIE CLASSIQUE RÉCOMPENSES : MOLIÈRE 2007 DU SPECTACLE SEUL EN SCÈNE POUR “A LA PORTE” MOLIÈRE 2000 DU MEILLEUR COMÉDIEN POUR “UN SUJET DE ROMAN” MOLIÈRE 1999 DU MEILLEUR COMÉDIEN DANS UN 2ND RÔLE POUR “RÊVER, PEUT-ÊTRE” MOLIÈRE 1993 DU MEILLEUR COMÉDIEN POUR “MACBETT” ACTIVITÉS À LA COMÉDIE FRANÇAISE : ENGAGEMENT LE 1ER SEPTEMBRE 1956 SOCIÉTARIAT LE 1ER JANVIER 1965 DISTINCTIONS PERSONNELLES : OFFICIER DE LA LÉGION D’HONNEUR 2000 LE PRIX DU BRIGADIER 2003