Tesla, l’énergie “quasi” gratuite

“Dr Nikola Tesla a été considéré comme l’une des personnes les plus célèbres sur Terre. Aujourd’hui, il a disparu de nos livres et des manuels scientifiques. Qu’a-t-il  découvert et pourquoi il est tombé dans l’oubli? ” 

Nikola Tesla est considéré comme l’un des plus brillants scientifiques dans l’histoire de la technologie. Né en 1856 à Smiljan, l’inventeur, ingénieur et physicien est d’origine serbo-américaine. Il a notamment construit sa renommée à travers ses contributions sur la conception du système de courant électrique alternatif moderne. Bien qu’il soit mort en 1943, sa réputation est restée intacte tant ses inventions ont contribué au progrès fulgurant du XXe siècle.

  • Existe-t-il dans l’histoire de l’humanité quelqu’un qui aurait rendu possible le rêve de l’être humain d’obtenir une énergie libre et gratuite?
  • Pourquoi aujourd’hui, seuls les inventions et les progrès techniques fusent en matière d’appareils informatiques, téléphone portable et malgré cela, nous vivons avec une technologie obsolète, vieille, polluante sans progrès visibles pour l’être humain?
  • Pourquoi les inventions et les brevets innovants, efficaces, presque gratuits, sont-ils rapidement achetés et stockés dans les tiroirs de l’oubli?

Nikola Tesla (en serbe cyrillique : Никола Тесла), né le 10 juillet 1856 à Smiljan dans l’Empire d’Autriche (actuelle Croatie) et mort le 7 janvier 1943 à New York, est un inventeur et ingénieur américain d’origine serbe. Il est notoirement connu pour son rôle prépondérant dans le développement et l’adoption du courant alternatif pour le transport et la distribution de l’électricité.

Grand humaniste qui se fixait comme objectif d’apporter gratuitement l’électricité dans les foyers et de la véhiculer sans fil.

Deux faits importants ont fait tomber sur lui tout le poids de l’ignorance :

  • Son refus d’envoyer les articles à la communauté universitaire, par conséquent ils étaient opposés à toutes ces fabuleuses inventions
  • Son souci constant d’obtenir une énergie libre, gratuite pour tout le monde, quelque chose que logiquement les seigneurs et les puissants de ce monde n’étaient pas disposés à permettre, dans un monde fait pour être exploités seulement par eux.

Entre 1891 et 1893, il breveta le système sans fil Tesla (radio télégraphe) et mit au point des lampes électroniques froides. C’est en 1892 que Nikola Tesla, un soir d’orage, constata un phénomène naturel qui influença ses recherches ultérieures : Le ciel se chargeait de nuages noirs, mais la pluie ne tombait toujours pas, quand, tout à coup, il y eut un éclair, et tout de suite après, le déluge.(…) Manifestement les deux phénomènes avaient un lien étroit de cause à effet. Après quelque réflexion je conclus que l’énergie électrique contenue dans la précipitation d’eau était insignifiante, et que l’éclair jouait le même rôle de déclenchement qu’un commutateur.(…) Si l’on parvenait à produire des orages électriques de l’intensité voulue, on pourrait modifier la planète entière et les conditions de vie à sa surface.(…) S’il était en notre pouvoir de le bouleverser (le cycle de l’eau) où et quand c’est nécessaire, on pourrait contrôler à volonté cet élément vital qu’est l’eau.”

Il ne voit alors plus de limite de quantité et de distance dans la transmission d’énergie électrique par le biais de l’atmosphère. Il va jusqu’à supposer à la suite d’une expérience qui fut les prémisses de la transmission par micro-ondes, qu’à plus grande échelle, ce transfert aérien d’énergie pourrait provoquer une illumination de l’atmosphère, à l’image de nos lampes fluorescentes. De plus, grâce aux réactions chimiques que provoquent ces émissions, on pourrait extraire de l’azote de l’air et fabriquer un engrais rentable.

En 1899, il présenta à la marine américaine un sous-marin électrique à commande radio. Il publia la même année des documents expliquant sa découverte de la résonnance terrestre et de la loi de la propagation de courants conducteurs à travers le globe.

Au cours de l’été de 1899, Tesla construisit et essaya l’un des dispositifs les plus incroyables que l’humanité ait vu. Tesla avait choisi les montagnes Rocheuses à cause de leurs fréquents orages électriques. L’idée de Tesla était de se brancher sur les nuages très chargés à partir de la terre. Il avait déjà établi que les éclairs de ces orages semblaient se décharger selon une forme d’onde stationnaire particulière qui encerclait la planète entière. Tesla avait convaincu le Colonel John Jacob Astor (du renommé Waldorf Astoria) de jouer 30 000$ sur son essai d’été. 


Photographie célèbre montrant l’inventeur serbo-américain dans son laboratoire de Colorado Springs vers 1899 

Il y fit construire une station expérimentale surplombée d’un mât métallique de 37 mètres à l’extrémité du quel figure une boule de cuivre de 90 centimètres. Il équipe sa station d’un puissant émetteur amplificateur. Quand il le met en marche, les paratonnerres situés dans un rayon de 30 kilomètres sont continuellement reliés par des éclairs.

  En se basant sur la théorie des oscillations mécaniques et de la résonance, on sait que lorsque la fréquence de la force excitante est égale à la fréquence propre du système, l’amplitude du mouvement de l’oscillateur est maximale, ce maximum étant d’autant plus aigu que l’amortissement est faible. Tesla applique ce principe au flux d’électricité produit par son oscillateur géant. Celui-ci se propage dans le système Terre-ionosphère, d’abord en cercles de plus en plus grands, puis en cercles plus petits mais avec une intensité croissante, et convergente en un point du globe directement opposé à Colorado Springs, dans l’océan indien. Un “Pôle Sud” électrique se crée avec une onde stationnaire proportionnelle à l’émission du “Pôle Nord” du Colorado. La théorie voudrait que l’intensité augmente suivant les flux et les reflux de l’onde. Mais comme la Terre n’est pas un circuit résonnant parfait, les déperditions font qu’une énergie stabilisée est récupérable à n’importe quel point du globe, et ceci par un simple récepteur radio adapté.

  Sur le “Electrical World and Engineer” du 5 mai 1904, Tesla déclarait, au sujet de son essai réussi du 3 juillet 1899 : “J’ai le premier obtenu la première preuve expérimentale décisive d’une vérité pour le plus grand avancement de l’humanité. (…) Des arcs gros, longs et persistants (éclairs) se formaient presque à intervalles réguliers… aucun doute là-dessus, nous étions en train d’observer des ondes stationnaires. (…) L’énorme signification de ce fait dans la transmission d’énergie par mon système était déjà devenue très claire pour moi […].

Tesla avait découvert un système qui permettait de transmettre des quantités presque illimitées d’énergie électrique n’importe où sur terre avec des pertes négligeables. 

Le rayon de la mort de Nikola Tesla, l’arme surpuissante qui devait mettre fin à toutes les guerres

Le scientifique de génie était également un fervent opposant à la guerre

Scientifique de génie connu pour ses travaux révolutionnaires sur l’électricité, Nikola Tesla a déposé quelque 300 brevets et 125 inventions au cours de sa vie. Détestant l’idée de la guerre, il affirmait en 1934 avoir conçu une arme surpuissante capable de mettre fin à tous les conflits armés : son mystérieux rayon de la mort.

Beaucoup des inventions mises au point par Tesla à cette époque se révèlent révolutionnaires : il se concentre notamment sur l’amélioration des systèmes de production d’énergie électrique et de transmission des courants électriques, et réalise également d’importantes innovations dans le domaine de la radio-transmission.

Maintenant, imaginez un faisceau d’énergie électrique capable de faire s’écraser des avions à des kilomètres de distance ou un mur d’énergie invisible protégeant un pays de l’invasion, agissant comme une clôture électrique qui vaporiserait les soldats ennemis à la seconde où ils tenteraient de la franchir.

Ces étranges concepts ne proviennent pas d’un hypothétique film de science-fiction, mais de l’esprit fertile de Nikola Tesla, brillant inventeur qui prétendait dès 1934 avoir mis au point son terrible « rayon de la mort ».

Le plus grand rêve de Tesla reste de projeter un faisceau électrique d’une puissance illimitée directement dans l’air. Au cours de sa vie, il réussit à mettre au point un certain nombre d’appareils capables de transmettre de l’énergie électrique sans fil, mais le manque de financement auquel il fait face limite grandement ses recherches.

Pourtant, Tesla prétend en 1934 que ses travaux ont abouti et lui ont permis de créer une nouvelle invention incroyable : une arme à énergie dirigée utilisant un accélérateur de particules capable de tuer et de détruire à des kilomètres de distance.

Tesla nomme son invention révolutionnaire la Téléforce. Alors que beaucoup la connaissent désormais sous le nom de « rayon mortel Tesla », l’inventeur ne souhaite pas employer le terme de « rayon » pour la décrire, car cette dernière n’émet pas de rayons d’énergie qui finissent par se dissiper dans l’air. Selon le scientifique, son invention concentre l’énergie le long d’un tube étroit, ce qui la rend assez puissante pour abattre des avions et tuer instantanément des êtres humains.

Comme il le prétend : « le canalisateur de l’arme peut envoyer des faisceaux concentrés de particules dans l’air libre, et cette puissante énergie peut faire tomber une flotte de 10 000 avionsennemis à une distance de 200 miles de la frontière d’un pays qui se défend, en les faisant s’écraser sur leurs pistes. »

UN RAYON ASSEZ PUISSANT POUR ABATTRE DES AVIONS ET VAPORISER INSTANTANÉMENT DES BATAILLONS DE SOLDATS

Le rêve secret de Tesla est de bâtir une « clôture énergétique nationale » qui détruira quiconque tentera de la traverser. Grâce à cette arme de dissuasion hors du commun, le scientifique espère mettre un terme aux conflits armés en protégeant les frontières des pays prêts à l’acquérir.

Malheureusement, Tesla se heurte à un problème de taille : aucun gouvernement ne semble intéressé par le financement du projet. Il tente désespérément de le vendre aux États-Unis et à l’Union soviétique, mais ces derniers refusent catégoriquement d’y prendre part. La mise au point de la révolutionnaire Téléforce semble alors plus que compromise.

Coup de théâtre en 1937. À l’occasion d’une conférence donnée à l’ambassade de YougoslavieTesla annonce fièrement que son invention est non seulement possible, mais qu’il a déjà mis au point un prototype fonctionnel. Sûr de son fait, ce dernier promet même de la dévoiler dans les mois qui suivent.

Le scientifique n’aura cependant jamais l’occasion de le faire. Quelques semaines plus tard, il est violemment heurté par une voiture alors qu’il traverse la rue et cet accident le laisse lourdement handicapé. Il meurt finalement le 7 janvier 1943 à l’âge de 86 ans, dans la chambre de l’hôtel New Yorker qu’il occupait depuis des années.

Lorsque l’armée américaine apprend la mort de Nikola Tesla, elle envoie rapidement plusieurs de ses représentants sur place. Craignant que d’autres pays ne mettent la main sur les plans et les inventions inachevées du scientifique, ces derniers fouillent méticuleusement la chambre, en vain selon la version officielle.

LORSQUE L’ARMÉE AMÉRICAINE FOUILLE LA CHAMBRE DE TESLA, NULLE TRACE DU « RAYON MORTEL TESLA »

Il est possible, bien que très improbable, que le gouvernement américain ait secrètement mis la main sur le rayon mortel Tesla. Des dispositifs similaires ont été développés et expérimentés durant la guerre froide, et ceux-ci auraient pu être basés sur les travaux réalisés préalablement par le scientifique. Cependant, même si l’homme avait effectivement mis au point un tel dispositif au cours de sa vie, peu de raisons pourraient expliquer pourquoi ce dernier n’a jamais souhaité le présenter au public.

L’explication la plus évidente reste que Tesla n’a tout simplement jamais construit un tel appareil. Souffrant de divers troubles mentaux durant la majeure partie de sa vie, l’homme prétendait également quelques années avant sa mort avoir mis au point d’autres inventions improbables, comme une machine fonctionnant grâce au rayonnement cosmique. Nikola Tesla était définitivement un scientifique brillant, mais son terrible rayon de la mort n’existait probablement que dans les méandres de son esprit.

Faits surprenants sur Nikola Tesla, ce célèbre scientifique qui a révolutionné le domaine de l’électricité

ÉCOLOGISTE

Tesla était véritablement inquiet concernant la consommation rapide des ressources de la Terre par les hommes. Il était d’ailleurs un défenseur du carburant renouvelable. Il a notamment étudié les méthodes d’utilisation de l’énergie naturelle de la terre et du ciel afin de minimiser l’impact humain engendré par les combustibles fossiles. Il a créé la foudre artificielle dans son propre laboratoire.

NÉ LORS D’UN ORAGE 

Ironie du sort, Nikola Tesla est né au cours d’un orage particulièrement violent. Voyant cela comme un mauvais présage, la sage-femme a affirmé que Tesla sera « l’enfant des ténèbres ». La mère de Tesla, se sentant probablement insultée, a répondu : « Non, il sera un enfant de lumières ».

TESLA PENSAIT À L’INTERNET SANS FIL… EN 1901

L’ingénieur avait une excellente imagination mais n’a pas pour autant mis toutes ses idées en application. Tout en développant la radio transatlantique, il a imaginé un système de collecte d’informations qu’il pourrait encoder et qui diffuserait l’information à un dispositif tenu à la main. C’est l’équivalent d’Internet sur les smartphones aujourd’hui. Tesla a également imaginé, mais jamais créé, ce que l’on appelle la radioastronomie.

UNE MÉMOIRE INCROYABLE

Tesla avait ce que l’on appelle une « mémoire eidétique », ce qui signifie qu’il pouvait se rappeler des livres entiers et décrire les images avec un extrême souci du détail. Il se serait servi de sa grande mémoire et de son imagination pour tempérer ses cauchemars lorsqu’il était enfant.

LE GOUVERNEMENT AMÉRICAIN A CLASSÉ LES AFFAIRES DE TESLA 

Lorsque Tesla est mort, l’Office de la propriété a saisi tous ses biens avant de remettre la plupart de ceux-ci à sa famille ainsi que quelques articles au musée de Tesla à Belgrade. Curieusement, Tesla étant mort en 1943, certains de ses documents personnels restent encore classés aujourd’hui par le gouvernement américain.

UNE COMPLICITÉ AVEC EDISON

On pourrait penser que Tesla et Thomas Edison étaient de véritables ennemis acharnés, constamment désireux de battre l’autre avec une nouvelle invention. Cependant, ils ont collaboré pour la conception de générateurs de courant continu avant que Tesla ne parte poursuivre son rêve : créer un moteur à induction à courant alternatif.

Tesla a décrit comment il pourrait améliorer les effets du générateur d’ Edison, ce dernier a répondu:

“JE VAIS VOUS DONNER 500 $ SI VOUS PARVENEZ À LE FAIRE.”

Après des mois de travail, Nikola réussi. Edison, sans donner l’argent promis, a déclaré:

“TESLA, VOUS NE COMPRENEZ PAS L’HUMOUR DES AMÉRICAINS.”

En réponse, Tesla est parti. Edison enviait le grand cerveau de Tesla et son arme était l’humiliation.

Il a ensuite commencé à travailler sur la construction et plus tard il a créé son propre laboratoire. Mais les monopolisateurs de l’énergie avaient beaucoup de pouvoirs et ne voulaient pas des changements.

Tesla a dit qu’il pourrait offrir des informations et de l’énergie sans utiliser de fils, mais les magnats des banques avaient déjà acheté les mines de cuivre pour couvrir une grande partie du pays avec des réseaux câblés pour la distribution d’énergie.

À sa mort, l’histoire manipulée tentée d’effacer son empreinte et d’exalter des hommes comme Edison qui a été proclamé comme étant le père de l’énergie et qui a rejoint sans hésitation les critiques contre Tesla en dépit que sans lui, Edison n’aurait été personne.

Une liste de liens (certains semblent franchement ésotériques…attention!) pour en savoir plus sur Tesla:

http://home.scarlet.be/nomoreillusions/tesla1.html
http://en.wikipedia.org/wiki/Nikola_Tesla#External_links


Bande annonce du film Le Prestige (The 
Prestige) mettant en vedette David Bowie dans le rôle de … Nicolas Tesla!

http://wwws.warnerbros.fr/theprestige/landing.html


Deux articles sur la «WiTricity» mise au point par des chercheurs du M.I.T.:
http://www2.canoe.com/techno/nouvelles/archives/2007/06/20070608-103225.htm

http://web.mit.edu/newsoffice/2007/wireless-0607.html

Controverse autour du projet HAARP:
http://fr.wikipedia.org/wiki/HAARP

Parmi les réalisations de Nikola Tesla, figurent les inventions suivantes:

  • la radio
  • le moteur à courant alternatif
  • il lutter pour l’étude d’un standard électrique
  • la lampe à pastille de carbone (lumière de haute intensité)
  • le microscope électronique
  • l’avion décollant et atterrissant  verticalement
  • la résonance
  • le radar
  • sous-marin électrique
  • les rayons-X
  • la bobine Tesla
  • la télécommande
  • le rayon de la mort
  • méthodes et outils pour le contrôle du climat
  • transmission de la vidéo et des images par des méthodes sans fil
  • Transfert d’énergie sans fil
  • systèmes de propulsion des moyens électromagnétique
  • extraction de l’énergie en grande quantité à partir de n’importe quel point de la Terre, etc.

Il doit être considéré comme le plus grand savant et le meilleur inventeur  de l’histoire .

Tesla est mort seul, oublié, abandonné, comme tous les grands savants de l’histoire dans sa chambre d’hôtel à 86 ans. Il a été retrouvé par une femme de ménage le jour suivant.

Le jour même, au cours de la Seconde guerre mondiale, le FBI était chargé de réquisitionner tous les matériaux, des caisses, des carnets de notes… le Rapport Tesla étant créé, ils réalisaient des contrôles dans ces lieux où Nikola Tesla pouvait avoir des annotations ou des références de ses inventions.

Aujourd’hui, tout son travail est toujours sous secret d’État.

  • Pourquoi?
  • De quoi ont-ils peur?
  • Ont-ils le secret de l’énergie libre et gratuite de Tesla et est-ce non souhaitable que ça tombe dans les mains de la société, car tout le modèle économique que nous ont imposé les multinationales et le pouvoir économique serait brisé?

Le gouvernement invisible qui est derrière le réel dirige la société et la soumet à ces caprices. Ils ont réalisé un travail gigantesque sur Nikola Tesla, en l’effaçant de l’histoire, en prenant soin qu’il soit vu comme un excentrique et un fou, l’amenant à la ruine et la mort dans l’oubli.

Ceci est son histoire, son héritage, sa vie, sa réalité et il a été coulé  pour vouloir offrir au monde un niveau de vie dont il ne jouit pas aujourd’hui.

Nous devons le sortir de l’oubli, le mettre sur un piédestal puis exiger que ses découvertes  cessent d’être séquestrées et qu’ils se mettent au service du progrès mondial.