Jeffrey Epstein, Trafiquant sexuel de l’élite mondiale !

Une partie des 2000 documents judiciaires relatifs au trafic de jeunes filles par Jeffrey Epstein, pédophile condamné, ont été publiées vendredi 9 aout 2019, ouvrant la voie à l’un des plus grands scandales de 2019.

Cet article sera mis à jour en fonction de l’actualité de ce dossier – Mise à jour le 10 aout 2019

#ALERTE Jeffrey Epstein, 66 ans, a été retrouvé mort dans sa cellule de la prison où il était détenu à Manhattan,…

Pubblicato da Lanceur d'alerte. su Sabato 10 agosto 2019

#ALERTE – Affaire Jeffrey Epstein… (suite)⚠️ Ce 10 aout 2019, le prince Andrew est accusé d'agressions sexuelles sur…

Pubblicato da Lanceur d'alerte. su Sabato 10 agosto 2019

Les documents détaillent des années d’abus de la part d’Epstein et une conspiration présumée de grande envergure couvrant plusieurs pays et États, impliquant des gens puissants du monde entier.


09 aout 2019

09 aout 2019 – La publication du document de vendredi 9 aout 2019 vient couronner une semaine de nouvelles autour d’Epstein, le gestionnaire de fonds solitaire dont les amitiés avec le président Donald Trump, l’ancien président Bill Clinton, le professeur Alan Dershowitz de Harvard, le prince Andrew d’Angleterre et de beaucoup d’autres ont suscité de l’intérêt dans cette affaire. Epstein est actuellement détenu à New York.

Comme le journaliste Adam Klasfeld de «Courthouse News» l’a noté sur Twitter, la décharge d’aujourd’hui n’est pas l’intégralité des 2000 documents qui étaient mis sous scellé.

«La plus grande partie du descellement sera effectuée par la juge de district Loretta Preska, mais ne vous y trompez pas, c’est une sacrée inondation aujourd’hui.»

Dans les jours à venir les documents seront épluchés en détails et vous êtes les bienvenus pour y participerN’oubliez pas que le reste des documents encore scellés arrivent :

Le gouverneur de Floride ordonne une nouvelle enquête criminelle contre Jeffrey Epstein après qu'une sénatrice ait été…

Pubblicato da ExoPortail su Giovedì 8 agosto 2019

Les documents en anglais sont consultables ici :

⚠️ Pourquoi l'affaire Jeffrey Epstein pourrait concerner la France ? Jeffrey Epstein dort en prison depuis son…

Pubblicato da Lanceur d'alerte. su Sabato 27 luglio 2019

« PETIT CARNET NOIR » DE JEFFREY EPSTEIN

Clic droit pour ouvrir ou lien ci-dessous
L’INTÉGRALITÉ DU « PETIT CARNET NOIR » DE JEFFREY EPSTEIN

CHRONOLOGIE DE L’AFFAIRE

Jeffrey Epstein est soupçonné d’avoir organisé, durant plusieurs années, un réseau constitué de dizaines de jeunes filles sous influence, certaines collégiennes, avec lesquelles il avait des rapports sexuels dans ses nombreuses propriétés, principalement celle de New-York, du Nouveau-Mexique, à Palm Beach (en Floride) et de l’île caribéenne de Little St James dont il est propriétaire. Mais son pied-à-terre des beaux quartiers parisiens (Paris 16e arrondissement) pourrait bien aussi faire l’objet d’investigations. Jeffrey Epstein encourt désormais 45 ans de prison.

31 juillet 2019 : Jeffrey Epstein voit le juge
Lors de l’audience qui a fixé le début du procès à juin 2020, le financier a expliqué qu’il avait un rêve fou : multiplier les relations sexuelles pour diffuser son ADN à l’humanité toute entière. Jeffrey Epstein a ainsi expliqué qu’il s’était entouré de scientifiques de renom, certains affiliés à l’université d’Harvard. Ses avocats ont plaidé non coupableet ont rappelé que l’affaire soulève des problèmes de droits car l’homme avait fait l’objet d’une condamnation en 2008 en Floride pour certains de ces actes. Or on ne peut être poursuivi et jugé deux fois pour les mêmes faits.

25 juillet 2019 :  Jeffrey Epstein est retrouvé quasi inconscient en prison
Le financier américain a été retrouvé allongé par terre dans sa cellule avec des marques sur le cou. Dans un état semi-comateux, le sexagénaire a été transporté dans un hôpital (une semaine après, devant le juge, il ne présentera aucune trace de blessures). Il a été placé “sous surveillance pour risque de suicide” même si le Bureau des prisons et les avocats de Jeffrey Epstein n’ont pas détaillé s’il s’agissait d’une tentative de suicide ou d’une agression par un autre détenu. 
18 juillet 2019 : Jeffrey Epstein reste en prison
Un juge fédéral refuse de laisser sortir Epstein sous caution et sous contrôle judiciaire, même si son avocat a proposé 100 millions de dollars de caution et demandé le port d’un bracelet électronique. Le juge a suivi le procureur, estimant que l’accusé présentait un trop haut risque de sortie du territoire en raison de ses moyens financiers et de ses connaissances. Le juge estime également qu’il représente un danger pour les autres. 

17 juillet 2019 : la vidéo qui accuse Trump
La chaine NBC a retrouvé dans ses archives une vidéo datant de 1992. Elle la ressort ce 17 juillet. On y voit Jeffrey Epstein au domicile de Donald Trump à Mar-a-Lago (Floride). Les deux hommes plaisantent ensemble, en regardant d’un œil lubrique de belles femmes blondes, toutes pom-pom girls de grandes équipes de football américain qui dansent sur la piste. Trump pointe du doigt les jeunes femmes et fait des commentaires inaudibles qui, si l’on se fie à son sourire et son regard, semblent salaces. Ses commentaires provoquent l’hilarité du financier :

En effet, depuis l’arrestation le 6 juillet de Jeffrey Epstein, le locataire de la Maison Blanche a changé de ton, assurant avoir coupé les ponts depuis plusieurs années. Il déclarait le 12 juillet : “Je l’ai connu il y a 15 ans. Je n’étais pas un fan de Jeffrey Epstein. Ce n’est pas quelqu’un que je respectais” 

 


American financier Jeffrey Epstein and real-estate developer Donald Trump at Mar-a-Lago, Palm Beach, Florida, 1997.

Donald Trump with his then-girlfriend, Melania Knauss, and Jeffrey Epstein with Ghislaine Maxwell at the Mar-a-Lago Club in Palm Beach, Fla., in February 2000.

12 juillet 2019 : le ministre du Travail Alexander Acosta démissionne.
Le ministre du Travail de l’administration Trump, Alexander Acosta, est accusé d’avoir mal géré les premières accusations contre le financier en 2008, alors qu’il était procureur fédéral en Floride. C’est lui qui a accepté l’accord permettant à Epstein d’éviter un procès et plus de 40 ans de prison. À la place il ne fut condamné qu’à une peine légère et qui plus aménagée.

La version de Bill Clinton est mise à mal
Le nom de l’ex-président démocrate Bill Clinton est cité dans le dossier comme étant  un ami d’Epstein. Il est soupçonné d’avoir voyagé dans l’avion privé d’Epstein sans les membres de sa sécurité. Clinton admet deux ou trois voyages, mais toujours accompagné de son équipe. Mais comme en attestent les feuilles de bord du jet de l’homme d’affaires, Clinton a voyagé au moins une douzaine de fois à bord du jet, et à chaque fois alors que des jeunes femmes voyageaient également dans l’avion. 

Le prince Andrew, fils de la reine Elizabeth II est également soupçonné d’avoir fait partie de l’entourage proche de Jeffrey Epstein. L’avion était appelé le “Lolita express“. 

10 juillet 2019 : Un témoignage de plus
Depuis toutes ces révélations, une nouvelle victime présumée s’est confiée à la chaîne . Jennifer Araoz raconte comment elle a été abordée à la sortie de son lycée qui se trouvait près de la résidence new-yorkaise du milliardaire. Une femme venait lui parler régulièrement jusqu’à ce qu’elle mentionne Jeffrey Epstein, un homme qui l’avait aidée auparavant. Araoz explique qu’elle a été ensuite invitée régulièrement à aller chez Epstein. A chaque visite, il l’invitait à venir lui faire des “massages” qui devenaient des actes sexuels, puis il lui donnait 300 dollars. Un jour, c’est allé plus loin et il l’aurait violée. Elle n’est alors plus jamais retournée chez lui. Selon elle, l’homme était au courant qu’elle avait 14 ans.

8 juillet 2019 : Inculpation pour exploitation sexuelle
Jeffrey Epstein a été inculpé le 8 juillet d’exploitation sexuelle de mineures et d’association de malfaiteurs en vue d’exploiter sexuellement des mineures. Ces deux chefs d’accusation sont passibles au total de 45 ans d’emprisonnement. Le procureur de Manhattan ne s’estime pas lié par l’accord qui avait été conclu en 2008 au bénéfice de Epstein. Il a donc rouvert le dossier.


Lors de l’annonce de l’inculpation, deux anciennes victimes présumées témoignent.

6 juillet 2019 : l’incarcération
Il est incarcéré au Metropolitan Correctionnal Center (MCC), à Manhattan, dans l’attente de son procès. Le MCC est généralement utilisé pour les justiciables en attente de leur procès et est considérée comme l’une des prisons les plus sûres des États-Unis.

6 juillet 2019 : arrestation, perquisition et incarcération
Le FBI arrête l’homme d’affaires américain à l’aéroport de Teterboro dans le New Jersey, alors qu’il arrive de Paris, à bord de son jet privé. Ce jour-là, des photos de jeunes filles mineures sont découvertes lors d’une perquisition de son appartement luxueux de l’Upper East Side à New York. Ils découvrent également dans un coffre, selon le procureur, des dizaines de diamantsdes piles de liasses de billets, ainsi qu’un passeport autrichien périmé avec la photo du financier mais un autre nom, donnant comme adresse une résidence en Arabie saoudite. 

Novembre 2018 : le quotidien Miami Herald déterre le deal incroyable passé entre Epstein et le procureur Acosta
Julie K.Brown est journaliste au Miami Herald. C’est elle qui ressort l’affaire de 2008, et surtout le deal grâce auquel Epstein a pu échapper une longue peine de prison. Le titre de l’enquête, qui vise surtout la justice.

“Dix ans avant #MeToo, un agresseur sexuel multimillionnaire de Floride obtient un super deal” 

La journaliste y révèle également l’existence d'”un petit livre noir” contenant la liste d’amis prestigieux d’Epstein qui auraient participé à ses soirées.

“Il avait 50 ans. C’étaient des petites filles. Leurs histoires étaient presque identiques. Les preuves étaient circonstanciées.”

En 2015, une femme porte plainte
Virginia Roberts Giuffre porte plainte contre Epstein en 2015 et l’accuse d’avoir fait d’elle une esclave sexuelle lorsqu’elle était mineure. Elle l’accuse de l’avoir violée chez lui à New York, au Nouveau Mexique, en Floride et dans les îles vierges britanniques. Elle raconte notamment qu’elle a été contrainte de participer à “une orgie” avec notamment plusieurs mineures. Elle dit également avoir été forcée à avoir une relation sexuelle avec le Prince Andrew, ami de Jeffrey Epstein et fils de la Reine Elizabeth II . Sa plainte est classée sans suite.

En 2008, Jeffrey Epstein plaide coupable mais est relâché
Jeffrey Epstein est poursuivi pour avoir incité à la prostitution des dizaines de mineures, dont certaines âgées de 14 ans seulement, entre 2002 et 2005 dans ses propriétés de Manhattan et de Palm Beach (Floride). Il négocie alors un accord de plaider-coupable. Il évite ainsi un procès. En échange, il est condamné à 13 mois de détention seulement. Ces 13 mois sont aménagés, à son avantage : il peut se rendre six jours par semaine à son bureau.

En 2002, Trump le défend
Cette année-là, le magnat Donald Trump est interrogé par la presse sur ses liens avec Jeffrey Epstein. Il déclare

“Je connais Jeff depuis 15 ans. Un type génial. C’est un plaisir de passer du temps avec lui. On dit même qu’il aime autant les jolies femmes que moi. Il les préfère plutôt jeunes.”

En 1998, Epstein achète “l’île de tous les péchés”

Little St James est une île privée située dans les Îles Vierges britanniques. L’Américain l’achète en 1998 pour 7,95 millions de dollars. Il fait construire cinq maisons. L’île fait partie des lieux où la police le soupçonne de s’être livré à des activités sexuelles avec des mineures. Cette île est appelée “l’île de tous les péchés” (“island of sins”). 

En 2016, Jeffrey Epstein achète une deuxième île, Great Saint James, pour 18 millions de dollars. Sur cette île, on peut voir une construction carrée blanche aux rayures bleues. Le toit en forme de dôme doré a disparu lors du passage d’un ouragan. Le bâtiment est un temple selon le journal Business insider

Ces îles auraient peut-être été également le lieu de malversations financières,  dans le cadre de l’enquête du Southern District de New York  Public Corruption Unit, car Epstein y avait domicilié sa société off shore, the Financial Trust Company.


Victoria’s Secret au coeur du scandale

Karlie Kloss rend ses ailes, le défilé de 2019 est annulé, les scandales sexuels et financiers pleuvent… En moins d’un an, Victoria’s Secret est devenu le parfait exemple des changements qui interviennent dans la mode.

Parfois considérée comme une industrie frivole ou superficielle, la mode se fait pourtant souvent le miroir grossissant de notre société. Ce qui se passe au sein de cette industrie dit toujours quelque chose du monde dans lequel nous vivons. C’est le cas actuellement avec les différents scandales qui touchent la marque Victoria’s Secret, réputée pour sa lingerie sexy et pour son show légendaire qui fait rêver depuis près de 20 ans.

“Wow, finally !”

C’est par ces mots que Laverne Cox a accueilli l’annonce de Valentina Sempaio en tant que première ange trans de Victoria’s Secret. L’ actrice américaine se fait ainsi le porte-voix de tous ceux pour qui le rêve vendu par Victoria’s Secret restait très excluant. Car si la marque a été une des premières à se targuer de mettre en avant une forte diversité ethnique au sein de son casting. Sauf que jusqu’à présent, les femmes Trans, grosses ou matures n’étaient pas représentées par la marque.

L’affaire Jeffrey Epstein est l’autre polémique est venue récemment entacher l’image de la marque. Tout a commencé il y a maintenant plus d’un mois. Nous sommes le 6 juillet 2019 et le financier Jeffrey Epstein, déjà accusé de pédophilie dès 2008, est arrêté au niveau fédéral pour trafic sexuel de mineurs en Floride et dans l’État de New York. Quel rapport avec Victoria’s Secret ? Et bien Jeffrey Epstein a été le conseiller financier de Leslie Wexner, le patron de L Brand et donc de Victoria’s Secret, pendant près de quinze ans.

Le 25 juillet 2019, le New-York Times révèle que durant ses 15 années de consulting, Epstein se faisait parfois passer pour un recruteur de mannequins pour Victoria’s Secret afin de contraindre des jeunes femmes à avoir des rapports sexuels avec lui. Si des membres de l’entreprise en sont alertés dès le milieu des années 90, l’homme continue a collaborer avec L Brand jusqu’en 2007. Dans ce cadre, il a assisté plusieurs fois au show Victoria’s Secret, invitant certains mannequins sur son île privée.

Aujourd’hui, Leslie Werner (Boss de Victoria’s Secret) continue a arguer qu’il ne savait rien du comportement d’Epstein et accuse d’ailleurs son ancien conseiller financier de lui avoir dérobé “une vaste somme d’argent”. Pourtant, en début d’année, Maria Farmer qui avait travaillé dans le manoir de Leslie Wesxner situé en Ohio, a porté plainte contre Epstein pour des évènements qui s’étaient déroulés en 1996. Elle accuse Epstein de l’avoir agressé sexuellement. Selon elle, la sécurité de Mr Wexner l’aurait empêché de quitter les lieux durant près de 12h.

AUTRES ARTICLES

10 août 2019  – Jeffrey Epstein Sent Girl to Governor and Senator for Sex, She Testified : https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-08-09/epstein-sent-girl-to-governor-and-senator-for-sex-she-testified?srnd=premium-europe

10 août 2019 – Unsealed flight logs show that Trump was on Epstein’s private jet in 1997 – https://www.insider.com/donald-trump-jeffrey-epstein-flight-logs-unsealed-2019-8

31 juillet 2019 – Donald Trump and Jeffrey Epstein partied together. Then an oceanfront Palm Beach mansion came between them. https://www.washingtonpost.com/politics/donald-trump-and-jeffrey-epstein-partied-together-then-an-oceanfront-palm-beach-mansion-came-between-them/2019/07/31/79f1d98c-aca0-11e9-a0c9-6d2d7818f3da_story.html

AFFAIRE A SUIVRE …

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.