Coca-Cola : tant d’eau pour une bouteille

On sait que chaque bouteille de Coca-Cola contient beaucoup de sucre (plus de 50 grammes par 0,5 litre) et que donc la boisson n’est pas bonne pour la santé. Mais on sait moins qu’elle ne l’est pas non plus pour l’environnement.

La marque qui veut « rafraîchir le monde » a besoin de beaucoup d’eau, d’énormément d’eau: litres d’eau utilisés par la Coca Cola company pour la production de ses boissons. En effet, les milliards de litres, un peu moins de 40% sont utilisés pour la production des boissons. Les 60 % d’eau restants servent lors du processus de fabrication du soda : pour le rinçage, le chauffage ou la climatisation. Autrement dit, pour fabriquer 1 litre de boisson, l’entreprise utilise en moyenne 2,5 litres d’eau

www.lesechos.fr/- Publié le 22/08/19

Comme la compagnie l’a elle-même admis dans une étude qu’elle avait commanditée en 2011, il lui faut environ 35 litres d’eau pour produire 0,5 litre de Coca-Cola (emballage et production de tous les ingrédients) ! La majeure partie de ces 35 litres (80 %) sert à la production de betterave, la source du sucre contenu dans la boisson. 19 % sont consacrés à la fabrication de l’emballage et le 1 % restant est utilisé par la chaîne de fabrication.

Le sucre encore

Coca-Cola n’a jamais repris cette étude à son compte. Pour autant, le groupe d’Atlanta a consenti des efforts significatifs pour réduire sa consommation d’eau. Selon les informations données sur son site en 2018, il utiliserait seulement 1,89 litre pour produire son soda. De plus, l’an dernier, Coca a calculé que ses projets de développement et de préservation de l’eau ont permis de « reconstituer » (par le recyclage et de multiples projets d’amélioration de l’eau potable dans le monde) 257 milliards de litres, soit presque autant que les 299 milliards utilisés pour sa fabrication.

Mais, selon une enquête en mai 2018 par  The Verge et The Investigative Fund at The Nation Institute, ces chiffres concernent seulement l’élaboration du soda lui-même, pas la totalité des process nécessaires pour aboutir au Coca-Cola (production du sucre, des autres ingrédients, emballage, etc.). A moins que le groupe ne réduise sa consommation d’eau sur l’ensemble des produits entrant dans sa fabrication (et notamment sur le sucre), il devrait donc encore longtemps continuer d’utiliser en quantités massives une ressource qui se raréfie pourtant chaque jour davantage.

La marque qui veut « rafraîchir le monde » a besoin de beaucoup d’eau, d’énormément d’eau: litres d’eau utilisés par la Coca Cola company pour la production de ses boissons. En effet, les milliards de litres, un peu moins de 40% sont utilisés pour la production des boissons. Les 60 % d’eau restants servent lors du processus de fabrication du soda : pour le rinçage, le chauffage ou la climatisation. Autrement dit, pour fabriquer 1 litre de boisson, l’entreprise utilise en moyenne 2,5 litres d’eau.

D’où vient alors l’approvisionnement en eau nécessaire à la fabrication des milliards de litres de Coca Cola vendus en Amérique du Nord ?

Cette eau est puisée dans une nappe phréatique à San Cristobal,  dans le Chiaps au Mexique.  

  • Coca-Cola paie pour pouvoir prélever 750 000 litres d’eau de la nappe phréatiqupar jour, ce qui entraîne une raréfaction de l’eau et parfois des coupures.
  • Les locaux, souvent des Indiens, boivent alors autre chose : de l’eau de pluie quand c’est possible et le plus souvent finissent par se désaltérer (!) en buvant… du Coca Cola. Absurde.
  • Conséquence: les Mexicains dans leur ensemble sont devenus les plus gros consommateurs de Coca-Cola du monde (225 litres par an et par personne) et on prévoit que bientôt 100% des Mexicains pourront devenir obèses !

La production du Coca-Cola

En France, en 2010, 5 usines (Dunkerque, Clamart, Toulouse, Pennes-Mirabeau, Grigny) produisent 1,7 milliards de litres de boisson dont 95% sont vendus en France via 1200 commerciaux qui sillonnent le terrain.

Coca Cola souligne que chaque produit Coca Cola ne parcourt en moyenne que 260 kilomètres avant d’être livré, ce qui en limite l’impact environnemental.

Coca-Cola a réduit le poids calorifique de ses boissons de 15% en moyenne sur l’ensemble de sa gamme en 10 ans et 60% de ses investissements marketing concernen des boissons sans calorie.

Le marché français des sodas est encore “sous-développé” selon Coca Cola : si la France est à l’indice 100, la Grande-Bretagne est à 200 et la Belgique à 300.

Coca-Cola Entrprises, filiale à 35% de Coca Cola Company (92 000 personnes et 30, 99 milliards $ de CA), produit 56 produits différents, pour un chiffre d’affaires de 21,6 milliards de dollars, et emploie 72 000 personnes dont 2 700 en France.