Décrocheurs de portraits : onze personnes arrêtées

Deux jours avant les municipales, des militants d’Action non violente – COP21 ont dévoilé des portraits « réquisitionnés » d’Emmanuel Macron aux abords de Élysée. 

12 personnes sont actuellement en garde à vue pour avoir dressé le bilan de la politique écologique et sociale de Macron devant l’Elysée.  Parmi elles, plusieurs personnalités de la société civile. ANV-COP21 appelle à leur libération immédiate. 


Les initiateurs de la tribune des 1000 scientifiques parue dans le Monde Milan Bouchet-Valat, chercheur à l’INED, Kévin Jean, épidémiologiste, Jérôme Guilet, astrophysicien, mais aussi la porte-parole d’Attac Aurélie Trouvé, la gilet jaune Priscillia Ludosky, le président des Amis de la Terre Khaled Gaiji, le porte-parole du Collectif Or de Question Patrick Monier, le représentant du collectif algérien contre les gaz de schiste Hocine Yahiaoui, sont actuellement en garde à vue dans les commissariats des 4e, 5e et 13e arrondissements, aux côtés de Fanny Delahalle, Vincent Versluys, Hélène Charrier et Gaspard Fontaine, quatre décrocheurs de portraits. Des comités de soutien inter-associatifs sont actuellement en cours.

“ Arrêter ces personnalités de la société civile venues pour dresser de façon non-violente le bilan écologique et social d’Emmanuel Macron, à la veille des élections municipales, reflète le peu de cas que fait réellement Macron de la garantie du débat démocratique. Arrêter des scientifiques, des porte-paroles du mouvement social, des activistes qui luttent contre le dérèglement climatique est un symbole fort: l’illustration de la politique du blabla que privilégie le chef de l’Etat.” estime Pauline Boyer, d’ANV-COP21.

https://anv-cop21.org le 13 mars 2020

Crédit Photo : Le DuQ

“Macron nous affirmait hier qu’il fallait écouter en priorité la science, et aujourd’hui il arrête les scientifiques qui nous alertent sur la crise climatique, c’est un comble”, a dénoncé Pauline Boyer, d’ANV-COP21, dans un communiqué.

Ce vendredi 13 mars, deux jours avant le premier tour des élections municipales, les activistes d’ANV-COP21 donnaient rendez-vous à Emmanuel Macron devant l’Élysée, avec les portraits présidentiels réquisitionnés dans les mairies. Trois scientifiques présents ont été interpellés par les forces de l’ordre, ainsi que plusieurs activistes, dont Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac, Khaled Gaiji, président des Amis de la Terre, et Priscillia Ludosky, figure des Gilets jaunes.

Outre les trois scientifiques, plusieurs activistes et Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac, ont été arrêtés. 


ANV Action non-violente COP21
 a ajouté 8 photos à l’album [13.03.2020 – AUJOURD’HUI, NOUS AVONS DÉMASQUÉ MACRON 🎭] — à Paris

AUJOURD’HUI, NOUS AVONS DÉMASQUÉ MACRON 

Depuis ce matin 10h aux abords de l’Elysée, malgré les pressions des forces de l’ordre, des militant·es, scientifiques, urgentistes et expert·es n’ont cessé d’exposer au grand jour le vrai bilan du gouvernement d’Emmanuel Macron et de sa majorité LREM, arborant des portraits présidentiels réquisitionnés dans les mairies. 

12 personnes (dont Kévin Jean, épidémiologiste et un des initiateurs de l’appel des 1000 scientifiques, Priscilla Ludosky, Gilet Jaune et co-fondatrice de Ligue Citoyenne, Khaled Gaiji, Président des Amis de la Terre France, Aurélie Trouvé, Porte-parole Attac France) sont actuellement en garde à vue pour s’être s’exprimé démocratiquement avant les municipales : preuve que le gouvernement refuse totalement d’assumer les dégâts causés par sa politique neo-libérale climaticide.

Dans les urnes dimanche, sanctionnons toutes les listes qui ne font pas du climat et de la justice sociale leur priorité, controns ensemble le greenwashing électoral !

Pour consulter le vrai bilan du gouvernement ➡️ https://decrochons-macron.fr/le-vrai-bilan/

par  Julien Hélaine, Romain Jo, Clément Duquenne, François Gonod, Didier.

Maître David Libeskind :" Sortie d'audition concernant Priscillia Jaune en GAV

Pubblicato da Le Media Live su Venerdì 13 marzo 2020
https://reporterre.net/En-direct-Les-decrocheurs-de-portraits-de-Macron-pres-de-l-Elysee-onze-personnes-arretees

22 JANVIER 2020
 

Des militants écologistes d’AnvCop21 et des décrocheurs tentent de s’approcher de l’Elysée pour dénoncer l’inaction climatique.

"Nous sommes près de l'élysée pour dresser le bilan de Macron en matière de climat à J-2 des #Municipales2020""La crise de l'hôpital dure depuis des années, si des choix sont faits pour soigner des patients et pas d'autres, sa responsabilité sera en jeu" #Covid_19Des militants écologistes d’ANV-COP21 et des décrocheurs tentent de s’approcher de l’Elysée pour dénoncer l’inaction climatique.images : Taha Bouhafs

Pubblicato da Là-bas si j'y suis su Venerdì 13 marzo 2020