La grève des pompiers monte en puissance

Pompiers : pourquoi ils prolongent leur grève de deux mois

La grève des sapeurs-pompiers entamée le 26 juin devait s’achever samedi 31 août, elle se poursuivra jusqu’au 31 octobre. Les sept syndicats (sur neuf) à l’origine du mouvement ont fait savoir, par un courrier adressé le 20 août au ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, et publié mercredi 28 août, qu’il était reconduit pour au moins deux mois, regrettant un « déni de dialogue » de la part du ministre de l’intérieur. Une manifestation nationale pourrait avoir lieu à l’automne, mais aucune date n’a encore été fixée.

“Le ministre de l’intérieur qui annonce 5% de gréviste….
Une fois de plus il nous méprise ! On va venir te voir à Paris pour que tu vois les 5% !!!!”

Pourquoi sommes nous en Grève Nationale? [Sapeurs-Pompiers]

Vous êtes nombreux à nous envoyer des messages afin de connaître nos raisons de "Grève" qui est aujourd'hui Nationale. Voici donc, un résumé de nos Revendications.[Edité en collaboration] avec un représentant du Syndicat Autonome SPP PATS 06#pompiers #SyndicatAutonome

Pubblicato da pompier_nice su Domenica 25 agosto 2019

Les pompiers étant tenus d’assurer un service minimum, la contestation s’est jusqu’à présent matérialisée par des inscriptions sur les casernes et les véhicules ou le port de brassards lors des interventions, et n’a pas affecté les opérations de secours. Le mouvement a été suivi par 90 services départementaux d’incendie et de secours (SDIS) sur 100, selon les syndicats. Christophe Castaner, lui, a évoqué le chiffre de « 5 % » de grévistes parmi les 40 500 pompiers professionnels de France

Prime de feu, lutte contre la « sursollicitation » et les violences, les revendications des pompiers n’ont pas changé depuis le début du mouvement le 26 juin

Les pompiers sont en grève depuis le mois de juin dans toute la France. Même si sur le terrain, à l’instar du personnel des urgences, ils assurent toutes leurs missions; Les soldats du feu, mis à rude épreuve par des interventions à la hausse, des effectifs en baisse, des agressions en recrudescence… réclament notamment une revalorisation de leur salaire et des effectifs supplémentaires afin d’exercer leur métier dans les meilleures conditions. Pour un service maximal rendu à la population.


CS COGNAC (Charente) le 31/08/19

SDIS 13 💪💪👍 le 31/08/19

CIS TYROSSE SDIS 40 le 30/08/19

CSP CAEN IFS – 02 septembre
CSP CAEN IFS – 02 septembre

Les revendications – Réponses de Castaner

  • la revalorisation de la prime de feu
  • le recrutement massif d’emplois statutaires pour répondre aux besoins des SDIS de la population
  • la mise au centre des préoccupations, les questions de protection de la santé et de la sécurité pour les sapeurs-pompiers
  • la garantie de la pérennité de la CNRACL (caisse des retraites) 
  • la révision de l’organisation de la sécurité civile

Les revendications n’ont pas changé au cours de l’été : elles concernent essentiellement le plan opérationnel – la lutte contre la « sursollicitation », le plan salarial – une revalorisation de la prime de feu à hauteur des autres métiers à risques (28 %, contre 19 % aujourd’hui) – et le plan sécuritaire, alors que 120 faits de violences contre les pompiers sont recensés chaque mois, selon Beauvau.

Caméra-piétons, idée bidon ?

Sur ce dernier point, Christophe Castaner a annoncé, le 23 juillet, devant l’Assemblée nationale, que les pompiers pourraient, dès le mois de septembre, être équipés de caméras-piétons, comme c’est déjà parfois le cas au sein de la police. L’initiative divise : « Ça vaut le coup de faire un test », selon Olivier Richefou, président de la Conférence nationale des SDIS, et représentant de l’Assemblée des départements de France (ADF), lesquels paient les salaires des pompiers.

« Cette histoire de caméras, c’est un leurre, s’agace pour sa part André Goretti, président de la Fédération autonome des sapeurs-pompiers professionnels (FA/SPP), premier syndicat du métier. On n’est pas là pour fliquer. Dans certains endroits, la caméra risque d’être plus contraignante qu’autre chose et d’énerver les citoyens. » Pour Sébastien Delavoux (CGT), « c’est un vrai thème, mais ce n’est pas le thème central ».


BORDEAUX le 30/08/19

Sur les autres points, Christophe Castaner renvoie les pompiers vers les départements et les communes, au motif que ce sont eux qui les financent. 

« S’il n’y avait que la question salariale, c’est effectivement nous qui serions à la manœuvre, mais il ne s’agit pas que de ça, rappelle Olivier Richefou. L’une des clés pour sortir de la situation, c’est de faire en sorte que les pompiers interviennent pour de justes motifs, et non pour des motifs étrangers à ce pour quoi ils se sont engagés. La demande principale, c’est de ne plus sortir pour n’importe quoi. »

« On a perdu en effectifs et on a gagné en nombre d’interventions, résume Sébastien Delavoux. On manque de bras. » Les pompiers plaident pour une meilleure articulation avec le SAMU, les ambulanciers, les policiers et les gendarmes, afin de réduire le nombre d’interventions. « La désorganisation actuelle est préjudiciable au bon fonctionnement des secours en France », regrette Olivier Richefou, qui appelle les ministères de l’intérieur et de la santé à travailler sur la mise en place d’un numéro unique, le 112 : « Nous sommes l’un des seuls pays d’Europe à ne pas l’avoir. Il est temps que ces décisions soient prises. »

En attendant, « les sapeurs-pompiers sont très remontés par l’absence de dialogue avec le ministère de l’intérieur, déplore André Goretti. Il n’y a eu aucune rencontre malgré nos demandes. » Même sentiment chez Sébastien Delavoux : « Castaner traite cette grève comme un non-événement. » Le ministre sera très attendu lors du congrès annuel des sapeurs-pompiers de France, à Vannes, du 18 au 21 septembre.

POMPIERS CENSURÉS !

🚨 Nous avons des retours de membres qui n'arrive pas à partager nos publications….Un censure serait-elle en cours pour cette grève ??Le fait que le mouvement prenne de l'ampleur ferait-t-il peur !!??

Pubblicato da Grève Nationale Sapeurs Pompiers 2019 su Venerdì 30 agosto 2019

🚨Pétition à signer et PARTAGER au maximum !!!!!! 🚨

Pubblicato da Grève Nationale Sapeurs Pompiers 2019 su Mercoledì 28 agosto 2019

Destinataire(s) :  Monsieur le Président de la République

Auteur :  Intersyndical Pompiers (CFDTSDIS, CGTSDIS, FOSIS, UNSASDIS, FASPP-PATS, Avenir-Secours, SPASDIS-CFTC)

7 syndicats de sapeurs-pompiers professionnels en appellent à votre soutien.

La situation est de plus en plus difficile dans les Services d’Incendie et de Secours. Les budgets sont contraints, certains services de l’état se désengagent, les interventions, les violences sur les Pompiers ne cessent d’augmenter, le SAMU engage les pompiers sur des missions de en plus éloignées de leurs prérogatives, LA COLERE ET LA GROGNE SE SONT INSTALLEES DANS NOS RANGS !

Castaner est prévenu ⚠️ Ça va chauffer avec les pompiers.Sans nouvelle du ministre les syndicats de pompiers…

Pubblicato da Lanceur d'alerte. su Domenica 1 settembre 2019