Rui Pinto traqué !

Le 1er septembre 2019, le mandat d’arrêt européen visant le lanceur d’alerte a été élargi à la demande de la justice portugaise. 
La Hongrie a accepté l’extension du mandat d’arrêt européen visant Rui Pinto, le Lanceur d’alerte et hacker à l’origine des Football Leaks, demandée en juillet par le ministère public portugais, afin d’élargir l’enquête.

Rui Pinto a été extradé par Budapest et est en détention provisoire depuis le 22 mars. Le Portugais Rui Pinto, 30 ans, a été arrêté en Hongrie en janvier et remis aux autorités portugaises, parce qu’il aurait tenté de faire chanter le fonds d’investissement Doyen Sports en exigeant entre 500 000 et un million d’euros pour cesser de publier des documents qu’il avait obtenus illégalement dans les systèmes informatiques du club du Sporting Portugal et de Doyen. Ses avocats affirment qu’il avait renoncé de lui-même à sa tentative de chantage.

Soupçonné d’avoir eu également accès à d’autres messageries
L’extension du mandat permettra de poursuivre le hacker, en détention provisoire depuis le mois de mars au Portugal, pour d’autres infractions que celles sur la base desquelles il a été extradé.

D’après les médias portugais, les enquêteurs le soupçonnent également d’avoir accédé à d’autres messageries électroniques telles que celles du ministère public, du ministère de l’Intérieur portugais, de la FIFA, de la police ou encore de cabinets d’avocats.

John”, Rui Pinto : Le lanceur d’alerte des Football Leaks

Les motivations de « John » étaient le dégoût de la corruption et de l’avidité qui régissent le football mondial. « 
L’homme qui a ébranlé l’industrie du football au cours des trois dernières années en tant que fantôme sous le nom de code “John” : 
“Ses données ont donné lieu à des révélations spectaculaires et à de nombreuses enquêtes à travers l’Europe. Le dénonciateur a remis plus de 70 millions de documents, dont un grand nombre ont été jugés strictement confidentiels, et les a partagés avec le réseau de recherche European Investigative Collaborations (EIC). 

Il s’agit de la plus importante fuite de données (Leaks) à ce jour. Près de 12 TB (téraoctets) de données.

Le vrai nom de John est Rui Pinto ; son avocat a révélé l’identité du Lanceur d’alerte après son arrestation. Le ressortissant portugais âgé de 30 ans attend maintenant la décision d’un tribunal hongrois. Il pourrait être extradé vers le Portugal, où… un procès qui pourrait menacer son existence même.

Retrouvez prochainement sur www.lanceurdalerte.info un portrait complet de Rui Pinto et un dossier sur ce scandale qui n’est pas fini…Les #FootballLeaks

Football Leaks : Quand la géopolitique rencontre le football

Il a été rapporté aujourd’hui que des centaines de millions ont été cachés dans des comptes offshore par Jose Mourinho et Cristiano Ronaldo et de nombreux autres joueurs de football. Le scandale a été nommé Football Leaks en référence à Wikileaks. Il ne s’agit pas seulement d’évasion fiscale, il s’agit aussi de géopolitique.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.